Après la décapitation de Conflans, expulsions de 231 étrangers fichés et application du contrôle financier des associations islamistes

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Après la décapitation en pleine rue d’un professeur à Conflans-Sainte-Honorine par un musulman tchétchène, vendredi soir, qui avait montré en classe des caricatures de Mahomet, la Macronie veut faire un geste symbolique fort en frappant les islamistes à la poche, mais aussi en expulsant enfin quelques terroristes potentiels islamistes.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a convoqué tous les préfets de France pour une réunion d’urgence, ce dimanche à 14 heures, selon une information de la chaîne radio Europe 1.

Le sujet du jour serait une expulsion de 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste, inscrits dans le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

Cette expulsion collective, la première de ce genre depuis des années, doit se faire dans les prochaines heures. 180 personnes concernées se trouvent actuellement en prison, tandis que 51 autres, en liberté, doivent d’abord être interpellées.

Mais le grand souci, c’est que les pays dont ces individus sont originaires n’acceptent pas ou très peu que la France leur renvoie leurs brebis galeuses. Il semblerait que Gérald Darmanin ait réussi à obtenir le feu vert du Maroc pour quelques-uns des ressortissants marocains et il compte rapidement faire la même chose avec les Algériens et les Tunisiens.

En même temps, Bruno Le Maire a déclaré dimanche qu’il proposerait un renforcement du contrôle des flux financiers de certaines associations islamistes.

Je ferai des propositions pour renforcer les contrôles sur les flux financiers“, a dit le ministre français de l’Économie sur France 3. “Il y a un problème de financement d’un certain nombre d’associations islamistes sur lesquelles je pense que nous pouvons et devons mieux faire.”

Il faut dire que le réseau islamiste en France, très bien implanté, maîtrise parfaitement les rouages du droit associatif, très généreux dans notre pays, qui lui permet souvent de bénéficier d’un financement public très important, que ce soit pour l’implantation de mosquées, des écoles islamiques ou d’autres activités.

Sources: Europe 1/ France 3/ Reuters

2 Commentaires

  1. Sur cette centaines de “Fichés F.S.R.T.” en situations d’Expulsions qui est le moindre Mal, est cependant un Pansement sur une Jambe de Bois, sur des Milliers d’autres Fiché S. en addition des Doubles Nationaux qui eux aussi jouent souvent sur les deux Tableaux, et qui devraient faire l’Objet de contrôle bien plus significatif de l’Appareil Administratif de l’Etat, qui semble se trouver sur ces Aspects, aux Abonnés Absents…!!! Plus matière désormais à transiger face à cette sournoise GUERRE dite DJIHAD =GUERRE SAINTE,non Conventionnelle,qui devrait être prise en compte comme Telle,et pas de manière anecdotique pontuelle comme simples “Faits Divers” par l’Appareil d’Etat…Point-Barre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici