Les financiers de Wall Street, y compris Soros, arrosent Joe Biden de plus de 50 millions de dollars

Joe Biden / Photo: DR
Joe Biden / Photo: DR

Le candidat démocrate à la présidence Joe Biden ratisse des dizaines de millions de dollars à Wall Street, à quelques semaines de l’élection du 3 novembre alors qu’il se présente pour la gauche contre le président Trump.

Au cours des derniers mois, la campagne de Biden et ses comités de collecte de fonds ont “bénéficié de grosses contributions financières de la part des dirigeants financiers de Wall Street et de tout le pays“.

Les donateurs de Wall Street ont jusqu’à présent dépensé plus de 50 millions de dollars pour aider Biden à se faire élire, car ils considèrent sa candidature comme un retour au statu quo économique.

Les financiers ont largement favorisé Biden, dépensant plus de 50 millions de dollars pour soutenir sa candidature, selon le Center for Responsive Politics, un organisme apolitique, contre plus de 10 millions de dollars pour Trump.

Parmi les donateurs de Wall Street, on trouve l’ancien secrétaire du département du Trésor du président Obama, Tim Geithner, qui a versé 150 000 dollars au Fonds d’action Biden en août. Pendant son mandat au sein de l’administration Obama, Tim Geithner a coordonné la baisse des retraites d’environ 20 000 travailleurs de Delphi en plein milieu du redressement du secteur automobile de General Motors.

Les dirigeants de Wall Street Antonio Gracias et Jonathan Shulkin ont chacun versé 300 000 dollars à la campagne de Biden en août, tandis que le capital-risqueur John Doerr a fait don de plus de 355 000 dollars au Fonds d’action Biden au cours des trois derniers mois.

De même, l’investisseur de Wall Street Jonathan Soros, le fils du méga-donateur milliardaire de gauche George Soros, a donné presque 145 000 dollars à Biden au cours du troisième trimestre, tandis que les investisseurs et capital-risqueurs de Wall Street John Doerr, Stephen Mandel et Pete Muller ont donné à Biden près de 1,5 million de dollars.

Rien qu’au troisième trimestre, le Fonds d’action Biden a reçu plus de 4 millions de dollars de donateurs de Wall Street, avec d’énormes dons de dirigeants du Blackstone Group, de JPMorgan Chase, du Carlyle Group et de Kohlberg Kravis & Roberts.

Wall Street et presque toutes les grandes banques du pays ont fait la queue pour soutenir Biden et son colistier, le sénateur Kamala Harris, contre le programme économique de Trump. Goldman Sachs et Moody’s Analytics ont chacun publié des rapports aux investisseurs indiquant leur soutien à une “vague démocrate” le jour de l’élection comme étant le plus grand gain net pour l’industrie financière.

Source: The Wall Street Journal

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici