L’interview de la honte: quand Darmanin prend la défense de l’islam

Gérald Darmanin / Photo: Wikimedia Commons
Gérald Darmanin / Photo: Wikimedia Commons

Troisième volet de notre analyse du stupéfiant interview-fleuve de Gérald Darmanin sur le site musulman Saphir News. Après avoir accusé les blancs, après avoir redéfini l’islamophobie, Gérald l’Insuffisant se lance dans un nouveau grand numéro de trapèze volant en rase-mottes.

FL24 a détecté pour vous trois hérésies délirantes sorties de la bouche du Ministre de l’Intérieur, comme des crapauds de celle d’un possédé.

Premier crapaud. Darmanin déclare: “Il n’y aura pas le mot “islam” dans le projet de loi. Les dispositifs législatifs et réglementaires s’adressent à tout le monde. La loi est pour tous.” Et ça ne veut rien dire. Car une loi dont le seul objectif, même s’il est inavoué, est de barrer la route à l’islamisme, peut et doit annoncer la couleur le plus clairement possible si elle veut être comprise et respectée. En refusant de faire figurer le mot “islam” dans le texte, comme si la présence de ces cinq lettres allaient déclencher une émeute générale dans tout le pays, Darmanin avoue que tout son projet est lâche, zigzaguant, tremblant devant l’ennemi, et qu’il sera donc un coup d’épée dans l’eau de plus.

Deuxième crapaud. Darmanin déclare: “Si l’idée est de dire que l’islamisme, c’est tout ce qui concourt au fait musulman, bien sûr que l’islamisme n’est pas un danger, comme le christianisme ou le judaïsme n’en est pas un.” Et voilà le travail! Exactement comme le faisait Hollande, Darmanin assimile l’islam au judaïsme et au christianisme, alors qu’ils Sony absolument incompatibles. Pour mémoire, rappelons que la seule et unique fonction du Coran est de faire disparaître la Bible, aujourd’hui comme il a treize siècles. En mettant dans le même sac Moïse, Jésus et Mahomet, Gérald insulte les juifs et les chrétiens. Il tombe dans les pièges tendus par les islamistes, consistant à parler des “trois religions du Livre” et des “trois monothéismes”, alors qu’il y a d’un côté, une religion juive et son prolongement chrétien, et de l’autre côté, une religion musulmane dont l’obsession est d’avoir peau des juifs et des chrétiens, tout en massacrant les athées au passage.

Troisième crapaud. Darmanin déclare: “Les premières victimes de cet extrémisme sont les musulmans eux-mêmes. Ce qui est dangereux, c’est le parallèle entre islam et radicalisme.Vous connaissez la première phrase par cœur, c’est un des mantras préférés des bobos en voie de soumission. Mais la deuxième phrase doit retenir notre attention. Car elle signifie : faire le parallèle entre islam et islamisme est un danger pour la nation. Et cette affirmation est prodigieuse de fausseté et de vice.

En effet, faire le parallèle entre islam et islamisme est un impératif absolu de la politique française dans les mois et les années qui viennent! Il faut que ce parallèle doit dressé, examiné, disséqué au millimètre, car c’est de lui que viendra la solution: c’est très précisément en démontrant qu’islam des origines et islamisme contemporain sont intimement liés, que l’on pourra montrer du doigt la culpabilité de cette religion dans le chaos français.

Résumons. Darmanin dit n’importe quoi et ses propos aggravent considérablement la situation du pays. N’hésitez pas, pour vous en convaincre, à lire les deux articles ci-dessous.

Source citations: Saphir News

Darmanin accuse les Blancs! L’interview de la honte dans un média musulman

L’interview de la honte: Darmanin explique sa vision de l’islamophobie

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici