Les Grecs déploient des canons à son pour repousser les immigrés illégaux à la frontière et sur mer

Le gouvernement grec déploierait des canons sonores pour repousser les migrants clandestins qui tentent de forcer sa frontière terrestre ou d’atteindre son territoire par bateau.

Le pays méditerranéen a déjà déployé deux dispositifs acoustiques à longue portée (LRAD) le long de la rivière Maritsa dans la province d’Alexandroupolis, utilisé pour dissuader les foules qui se massent à la frontière ainsi que les tentatives de passage par voie maritime.

Ces dispositifs sonores sont conçus pour concentrer des “faisceaux” à haut décibel qui créent un bruit douloureux et désorientant sur les cibles, dispersant les foules hostiles et forcent de petits groupes ou individus à reculer des bâtiments, navires et autres zones sensibles, sans avoir besoin de matraques, de balles en caoutchouc ou de canons à eau.

Ils ont déjà été déployés pour protéger des ambassades et des navires de guerre américains, et pour aider à maîtriser des émeutiers par exemple à Ferguson, dans le Missouri, et dans d’autres endroits.

Les Grecs ont travaillé dur pour renforcer leurs clôtures frontalières avec des tranchées, des effectifs accrus, et plus encore, au cours de l’année, après que le président turc Recep Tayyip Erdogan ait commencé à lancer des dizaines de milliers de migrants à l’assaut de la frontière terrestre grecque afin de faire pression sur l’Union européenne.

Les Grecs allèguent que les autorités turques ont transporté de nombreux migrants à la frontière dans des trains et des bus banalisés, y compris des prisonniers libérés, et que le agents turcs les ont activement aidés à attaquer la frontière, en aspergeant les gardes-frontières grecs de gaz lacrymogènes et en utilisant des véhicules lourds pour démolir des parties de la clôture frontalière.

Les services de renseignement allemands ont par la suite confirmé un rôle encore actif dans la violence de la part de la Turquie, en signalant que son gouvernement islamiste avait incité à la violence à la frontière en plaçant des membres de ses services de sécurité parmi les migrants en tant qu’agents provocateurs.

La crise n’a fait que s’apaiser lorsque la pandémie de coronavirus chinois a commencé à s’installer dans la région.

Le déploiement de canons sonores en Grèce a été annoncé alors que le fabricant de LRAD, Genasys, enregistre un exercice financier record, grâce à une augmentation de 30% des ventes aux forces de l’ordre américaines, peut-être en raison des émeutes Black Lives Matter cette année.

Source: Greek Reporter

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici