Le pape François reçoit les parents d’un prêtre italien tué par un immigré tunisien

Le tueur, le pape, la victime / Photo: DR
Le tueur, le pape, la victime / Photo: DR

Le pape François a rencontré les parents du père Roberto Malgesini, un prêtre italien qui a été poignardé à mort le mois dernier par un immigré tunisien auquel il avait porté assistance.

Le prêtre a été poignardé à plusieurs reprises, vers 7h du matin le 15 septembre, devant sa maison à Côme, dans le nord de l’Italie, par Mahmoudi Ridha, un Tunisien musulman que le père Malgesini avait aidé à plusieurs reprises.

Le prêtre se préparait pour sa tournée quotidienne afin de livrer le petit déjeuner aux pauvres et aux sans-abri du quartier lorsqu’il a été attaqué.

Après avoir été arrêté, Ridha aurait déclaré que le prêtre était “mort comme un chien” et que “c’était comme ça que ça devait se passer“.

Avant l’audience générale mercredi matin, le pape a rencontré les parents du prêtre tué, qui, selon lui, “a été tué dans l’exercice même de son service“.

Le pape a profité de la visite des parents du prêtre assassiné pour réfléchir sur la nature de la souffrance humaine.

Tout le monde souffre dans ce monde: que vous croyiez en Dieu ou que vous le rejetiez“, a dit François.

Ridha Mahmoudi, qui a avoué le crime mais s’est ensuite rétracté, a d’abord déclaré aux enquêteurs qu’il avait attaqué le prêtre par peur d’être expulsé d’Italie, compte tenu de son casier judiciaire qui l’identifiait comme dangereux ainsi que de deux arrêtés d’expulsion datant de 2018 et d’avril 2020.

Selon les rapports, Mahmoudi Ridha pensait qu’il y avait un complot pour le renvoyer en Tunisie et que le père Malgesini faisait partie de la conspiration et que son sort devait être réglé. Il est jugé pour meurtre avec préméditation.

Source: Il Giornale

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici