Franck Ferrand explose la Macronie: “Nous vivons dans la République Sanitaire de France”

Franck Ferrand / Photo: Twitter
Franck Ferrand / Photo: Twitter

Le lendemain des annonces des mesures de l’état d’urgence par le Président, Franck Ferrand, écrivain et animateur audiovisuel apprécié du public, auteur d’ouvrages de vulgarisation, est intervenu sur Sud Radio, où il a mis une claque sévère à la politique sanitaire de la Macronie.

Interrogé au sujet de l’actualité, l’animateur a parlé des “heures sombres“. “Depuis hier soir, nous vivons dans la République Sanitaire de France“, a lancé l’animateur en guise de boutade. “Il y avait la République Démocratique du Congo, il y avait la République Populaire de Chine, maintenant nous avons la République Sanitaire de France.

Sa remarque a suscité la question de Cécile de Ménibus, l’animatrice de l’émission. “Cela veut dire qu’on est gouvernés par les médecins?

Absolument!‘, a acquiescé l’historien. “Nous avons un État où on a considéré que les impératifs de santé publique primaient sur toute autre considération.

Et de poursuivre: “on a considéré que, pour permettre d’endiguer une pandémie, qui est incontestable, on se concentre là-dessus, on se focalise là-dessus, et on met l’intégralité des forces du pays au service de la lutte contre la pandémie“.

C’est complètement fou!“, s’est-il exclamé, avant de trouver dans la littérature française une analogie qui fait mal à la Macronie.

C’est comme si le Docteur Knock était venu s’installer à l’Élysée, et qu’il nous disait, vous savez, quand il dit au Docteur Parpalaid, qu’il faut mettre toute la population au lit à 9h.

Franck Ferrand s’emporte ensuite contre les mesures de confinement et de gel de l’économie qui a mis par terre des pans entiers des secteurs d’activité.

Ce qui est terrible, c’est que ceux qu’on est en train de sacrifier, ce sont précisément ceux qui faisaient le sel, la singularité française, notre art de vire, le bonheur d’être en France. S’il n’y a plus de théâtres et de bons restaurants, alors autant aller vivre aux États-Unis“, s’enflamme l’animateur.

Source: Sud Radio

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici