VIDEO. Pourquoi la police est-elle attaquée? Le chef de brigade du policier fauché balance la vérité

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Invité au micro de RMC dans les “Grandes Gueules”, Bruno, le chef de brigade du policier volontairement fauché cette nuit à Savigny-sur-Orge par une voiture volée a donné la raison pour laquelle la police n’a pas su riposter à cette attaque, et ça donne froid dans le dos.

“On est formatés pour ne pas tirer, voilà malheureusement en France, on arrive à un stade où on est formatés pour ne pas utiliser la légitime défense”, lâche le policier à l’antenne. “On n’est pas dans l’optique de faire usage de notre arme”, explique-t-il.

Cela signifie que malgré le fait que la police jouisse du monopole de porter des armes, elle est en réalité désarmée face à la criminalité, et donc incapable d’assurer correctement la sécurité des honnêtes citoyens désarmés menacés par les malfaiteurs qui n’hésitent pas à se servir de leurs armes, et même de celle des policiers.

Un aveu qui doit conduire les citoyens à assurer leur propre sécurité, devant l’impuissance des policiers à assurer leur propre sécurité.

“Même si on est dans le cas de la légitime défense, il y a tout un process qui se met en route”, précise Bruno, témoignant de la lourdeur administrative qui neutralise la police. “Tant qu’il n’y aura pas une réponse pénale forte pour les individus qui tuent des policiers, on n’avancera pas!”, rappelle le policier, qui représente une institution devenue la cible de la violence déchaînée de la racaille.

1 COMMENTAIRE

  1. à l’attention de FL24, vous devriez relire vos textes avant de publier. Sinon, merci pour vos informations.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici