VIDEO. “Il y a une haine anti-française.” Stéphane Ravier révèle ce que recèle le “tsunami d’insécurité”

Le sénateur Stéphane Ravier/DR
Le sénateur Stéphane Ravier/DR

“L’uniforme ne fait plus peur, c’est effectivement devenu une cible, et pas seulement l’uniforme du policier, du pompier, l’uniforme de l’employé de télécoms, tous ceux qui représentent en fait la France”, a lâché au micro d’Europe 1 le sénateur du Rassemblement national, Stéphane Ravier.

Il a ensuite rappelé ce que reflétait en vérité les attaques contre la police. “Il y a une haine anti-flics, il y a une haine anti-française, un racisme anti-français”, a-t-il dénoncé en expliquant que la police était “le dernier rempart” des Français, “qui est là pour empêcher la guerre civile”.

Le sénateur ajoute que les malfaiteurs s’attaquent aux forces de l’ordre car ils savent que “le policier ne se défendra pas, parce qu’il a les consignes, voire l’ordre de sa hiérarchie de ne pas se défendre”. Un secret de polichinelle que confirment depuis longtemps les policiers.

“Le policier, en plus, est désarmé moralement, il sait qu’il ne peut pas utiliser son arme qu’il a pourtant à la ceinture”, déplore Stéphane Ravier, qui alerte contre un “tsunami d’insécurité qui déferle” en France. “Je préfère que ce soit une crapule qui aille au tapis plutôt qu’un policier”, lance l’élu.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici