Hidalgo lance Pulvar contre Pécresse aux prochaines élections régionales!

Anne Hidalgo Photo: Twitter
Anne Hidalgo Photo: Twitter

Au lendemain des municipales, Anne Hidalgo avait nommé Audrey Pulvar jardinière en chef de la ville de Paris. Mais c’était un leurre. Audrey l’Arrogante a de bien plus grandes ambitions en tête. Elle veut diriger toute la région. Elle veut être la première Ségolène noire.

C’est Libération qui annonce la couleur le plus clairement du monde: la vizirette-speakerine veut être calife à la place de la calife Pécresse.

“Le suspense était infime. Il devient inexistant. Audrey Pulvar, à peine installée à la mairie de Paris comme adjointe, veut déjà voler encore plus haut. L’ancienne journaliste qui se prépare en cachette depuis des semaines sera (sauf tempête de neige dans le Sahara) la tête de liste socialiste lors des prochaines régionales en Ile-de-France. Il ne faut pas dire “socialiste” mais plutôt la candidate de la “gauche sociale et écologiste” parce qu’elle n’est pas adhérente au parti fondé par François Mitterrand”, explique Libération.

Autrement dit: Pulvar est à fond à gauche, mais elle ne veut pas qu’on le dise. Exactement comme Macron, en un peu moins babtou fragile.

Libération poursuit ainsi son récit: “Audrey Pulvar a monté sa petite équipe avec des socialistes. Jean-Marc Germain, qui figure dans le haut de la liste, est de la bande. Le maire d’Alfortville (Val-de-Marne), Luc Carvounas, et le sénateur du Val-d’Oise Rachid Temal, aussi. L’adjointe à la mairie de Paris peut également s’appuyer sur le soutien sans faille de l’édile de la capitale, Anne Hidalgo.”

C’est donc bien ça: Hidalgo a nommé Pulvar pour lui permettre de bénéficier du soutien de la Mairie dans sa conquête de la Région.

Et Libération conclut: “Dans le JDD, elle a déjà annoncé ses premières mesures avec notamment la gratuité des transports, belle idée sur le papier, mais complexe à financer.”

Idée totalement débile sur le papier comme en réalité, mais qui procure des orgasmes mentaux aux électeurs de gauche, qui croient que l’économie nationale est une confiserie Kinder contenant un gadget à monter soi-même.

Objectif d’Hidalgo: ringardiser Pécresse. Prendre le contrôle de la région. Être candidate de la gauche écolo-socialiste aux prochaines présidentielles. Passer devant Macron au premier tour. Battre Le Pen au second tour. Nommer Pulvar à Matignon. Ensuite, la France ne sera plus qu’un immense chaos, et nos prévisions s’arrêtent là.

Scénario impossible? L’immense penseur de droite Jean-François Revel disait: “En politique française, le pire est toujours certain.”

Source: Libération

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici