Déjà connu des services de police, un homme de 25 ans avoue avoir tué la jeune Victorine

Victorine / Photo: Twitter
Victorine / Photo: Twitter

Ce mercredi, le procureur adjoint de Grenoble a annoncé que l’homme interpellé le 13 octobre “a été placé en garde à vue pour être entendu par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie”. Le parquet de Grenoble précise qu’une perquisition a été réalisée au domicile du suspect.

Les enquêteurs disposeraient d’un ADN partiel retrouvé sur les vêtements de Victorine. Selon les premiers éléments, Victorine a croisé son meurtrier alors qu’elle traversait le parking du stade de la Prairie, d’après le Dauphiné Libéré.

Le journal régional précise que le jeune père de famille de 25 ans était domicilié dans le quartier des Fougères, la même où vit la famille de Victorine. Ce jeune homme de 25 ans est par ailleurs connu des services de police.

Selon BFMTV, le jeune homme aurait reconnu les faits. Le Parisien affirme par ailleurs que le suspect aurait été aperçu par un tiers sur les lieux du crime, à nouveau bouclés ce mercredi matin par les enquêteurs. Le meurtre de la jeune Victorine a suscité une vive émotion dans toute la France.

L’enquête lancée après la disparition de l’Iséroise a immédiatement pris une ampleur considérable, avec d’importants moyens déployés. L’autopsie a révélé que Victorine avait été noyée par un tiers, comme le prouvent les “multiples ecchymoses internes retrouvées sur le corps de la victime”.

Source: Le Figaro, Le Dauphiné Libéré

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici