Donald Trump ordonne à Erdogan d’arrêter sa “provocation délibérée” contre la Grèce

Donald Trump Photo: DR
Donald Trump Photo: DR

“Nous exigeons que la Turquie cesse cette provocation délibérée et entame immédiatement des pourparlers préliminaires avec la Grèce”, a déclaré ce mardi la porte-parole du département d’Etat américain, Morgan Ortagus. Hier, la Turquie a annoncé la reprise du pillage d’hydrocarbures dans les eaux grecques.

Washington explique que cela “complique délibérément la reprise de discussions préliminaires essentielles entre la Grèce et la Turquie”, deux pays membres de l’OTAN. “La coercition, les menaces, l’intimidation et les manœuvres militaires ne vont pas résoudre les tensions en Méditerranée orientale”, a ajouté la responsable diplomatique américaine.

La marine turque a indiqué que le navire Oruc Reis était de retour dans la région jusqu’au 22 octobre, provoquant la colère de la Grèce, qui a spécifié qu’elle n’entamerait pas de discussions avec Ankara tant que la Turquie n’aurait pas retiré son navire.

Tétanisée et abandonnée par l’UE, la Grèce n’avait jusqu’ici qu’un seul soutien de poids, celui de la France, qui livre même des chasseurs Rafale à Athènes, pour se défendre face à la menace turque. Si l’appui des Etats-Unis dans cette situation n’est pas suffisant pour calmer la folie impérialiste d’Erdogan, il n’y aura que la force qui le pourra.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici