Les “mineurs non accompagnés” terrorisent Montpellier! Trois Algériens arrêtés après une course-poursuite

Image d'illustration / Photo: shutterstock
Image d'illustration / Photo: shutterstock

Mercredi dernier, vers 3 h 30 du matin, les propriétaires d’une villa de Pérols, en banlieue de Montpellier, ont appelé la police pour signaler que des individus avaient pénétré par effraction dans leur habitation pendant leur sommeil et venaient de prendre la fuite au volant de leur voiture.

Mais, pendant que les policiers se dirigent vers Pérols, ils croisent le véhicule volé à hauteur du rond-point du Zénith, avec trois individus à bord. Et malgré les ordres de s’arrêter, les gyrophares et les sirènes, le conducteur refuse d’obtempérer. Bien au contraire, il accélère pour tenter de les semer.

Les policiers parviennent alors à contourner la voie principale pour arriver face au véhicule des suspects. Mais ceux-ci enclenchent la marche arrière, repartent de plus belle sur l’A709 et prennent la sortie “Prés d’Arènes“.

Là, ils forcent un barrage en roulant sur un Dispositif d’Interception de Véhicule Automobile (DIVA) placé au sol qui crève leurs pneus, mais la poursuite continue par la route de Palavas, puis par les rues Frédéric-Bazille et Saint-Jean et le cours Gambetta.

Les cambrioleurs perdent alors le contrôle du véhicule et percutent une voiture en stationnement au niveau du faubourg Figuerolles. Interpellés tous les trois, ils sont placés en garde à vue: il s’agit de “mineurs non accompagnés” d’origine algérienne, âgés, selon eux, de 14, 15 et 16 ans.

L’un de ces “mineurs” était en possession d’une carte bancaire de la propriétaire de la maison visitée. L’enquête a permis de confondre deux d’entre eux sur un autre home-jacking commis à Pérols le 23 septembre, et l’ADN du troisième a été retrouvé lors du cambriolage d’une pharmacie à Montpellier en novembre dernier.

Ils ont été immédiatement placés en garde à vue puis déférés devant le parquet.

Source: Midi Libre

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici