VIDEO. Un cadeau d’anniversaire pour Poutine: la Russie a testé un missile hypersonique

Le tir du missile Zirkon / Photo: Capture d'écran Youtube
Le tir du missile Zirkon / Photo: Capture d'écran Youtube

Les forces russes ont procédé avec succès au test d’un missile de croisière hypersonique Zirkon en mer de Barents, a annoncé mercredi le chef d’état-major de l’armée russe en visioconférence avec Vladimir Poutine.

L’annonce du général Valeri Guerassimov coïncide avec le 68e anniversaire du président russe. L’essai du missile Zirkon a été mené mardi depuis une frégate de la marine russe.

“Ce succès, a commenté Vladimir Poutine cité par l’agence de presse russe Interfax, va contribuer à assurer la sécurité de la Russie pour de nombreuses années”.

En juin dernier, le président russe avait annoncé que la Russie serait bientôt en mesure de contrer les armes hypersoniques développées par d’autres pays, États-Unis en tête. Il avait ajouté que la Russie a devancé son rival américain dans la mise au point de ce type d’armements.

Les missiles hypersoniques qui se déplacent à une vitesse plusieurs fois supérieure à la vitesse du son suivent une trajectoire plus basse et plus aplatie que les missiles balistiques classiques. Leur déplacement est également moins prévisible.

Moscou a déployé l’an dernier ses premiers missiles hypersoniques à capacité nucléaire.

Selon un rapport du Service de recherche du Congrès américain, les États-Unis développent des armes hypersoniques depuis le début des années 2000.

Samedi 8 août, sur la base Edward de l’U.S. Air Force en Californie, les États-Unis ont mené avec succès un essai en vol de leur futur missile hypersonique AGM-183A, développé par Lockheed Martin. Ce modèle de type ARRW (Air-Launched Rapid Response Weapon) pourra planer à plus de 20 fois la vitesse du son, et sera lancé depuis un aéronef.

Le Zircon ou 3M22 Tsirkon (code OTAN SS-N-33) est un missile hypersonique issu du programme de recherches russe qui a été présenté au MAKS airshow de 1995. Ce missile est développé par la firme NPO Machinostroïenia et les premiers essais ont leu ieu en 2012-2013. D’une portée estimée à 500 km par MBDA, sa vitesse de croisière atteindrait 8 fois la vitesse du son et il serait furtif. Son vol inaugural s’est effectué en mars 2016 et sa capacité opérationnelle initiale devrait être pour 2018.

Source: Reuters/ Military News

Vladimir Poutine peut-il vraiment jouer les gros bras face aux Etats-Unis?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici