Générosité française. Un ministre comorien touche le RSA à la Réunion

Photo: Twitter

L’affaire ayant éclaté dans la presse réunionaise est maintenant relayée par le magistrat Charles Prats: un ministre du gouvernement des Comores percevrait depuis dix ans le RSA et bénéficierait du 100% médical gratuit!

De nationalité comorienne, Dhoihir Dhoulkmal a été secrétaire général d’Anjouan de 2011 à 2012, puis conseiller spécial du gouverneur d’Anjouan jusqu’en 2013, puis commissaire aux finances de l’exécutif à Anjouan jusqu’en 2015, puis député de la Nation, vice-président de l’Assemblée, et membre de la commission des finances.

Depuis le 27 septembre dernier, il est en outre ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement comorien du président Azali Assoumani. Problème: tout au long ce cette brillante carrière politique, il a également été affilié à la CMU-RSA par la caisse de Sécurité Sociale de la Réunion… et il l’est toujours.

Mieux encore, ou pire encore, notre fraudeur est aussi président du groupe d’amitié Comores-France, et a longtemps assuré avec brio la présidence aux Comores d’une commission parlementaire en charge d’enquêter sur un scandale financier lié à la citoyenneté économique…

Monsieur le ministre reçoit donc à longueurs d’années des milliers d’euros que la Sécurité sociale Réunion lui verse sans aucun contrôle depuis au moins 2010, et ses droits-CMU-RSA-ont été renouvelés cette année encore.

Le Journal de l’Île de la Réunion a même publié un fac similé de son attestation de droits, et le magistrat Charles Prats cite l’affaire dans son récent livre “Le Cartel des Fraudes“, une Bible sur le sujet. Cela suffira-t-il pour que les responsables de notre système social mettent fin à cette scandaleuse situation?

Source: Twitter, Journal de l’Île de la Réunion

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici