Le Prince Harry annonce sa conversion au racisme anti-Blanc tandis que Meghan Markle justifie la violence des Black Lives Matter

Harry et Meghan/DR
Harry et Meghan/DR

Le Prince Harry révèle sa conversion à la cause de la “justice raciale”, se joignant à son épouse Meghan Markle dans l’apologie du mouvement Black Lives Matter et de la violence comme moyen pour combattre le prétendu “racisme systémique”, ce qui se résume dans les faits au racisme anti-Blancs et anti-flics.

Le Duc et la Duchesse du Sussex ont accordé un entretien vidéo au journal britannique The Evening Standard à l’occasion du début du “mois de l’histoire des Noirs” au Royaume-Uni.

Le prince a admis qu’il avait grandi dans l’ignorance de ce que l’on ressentait en tant que non-Blanc dans un monde “créé par les Blancs pour les Blancs“. “J’ai eu un réveil“, a déclaré celui qui est marié avec une actrice américaine dont la mère est noire et qui s’est dite victime du racisme par le passé.

Je n’étais pas au courant de tant de questions et de tant de problèmes au Royaume-Uni, mais aussi dans le monde entier“, a-t-il poursuivi. “Je pensais que je le savais, mais ce n’était pas le cas“, a-t-il reconnu.

Meghan Markle a également exprimé son admiration pour le mouvement Black Lives Matter, surtout après que le couple a rencontré l’une de ses fondatrices, Alicia Garza, celle qui se revendique ouvertement révolutionnaire et marxiste, et collabore avec le Parti communiste chinois.

Meghan Markle a concédé que le groupe est “provocateur” et “perturbateur”, mais a insisté sur le fait que cette violence provenait purement de sa quête de “reconnaissance de l’égalité”. “L’objectif est vraiment de rappeler aux gens leur valeur“, a-t-elle déclaré à propos du BLM.

Source: Evening Standard

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici