Déjà condamné à 23 ans de prison, Harvey Weinstein fait face à six nouveaux chefs d’inculpation pour viol

Harvey Weinstein/DR
Harvey Weinstein/DR

Six nouveaux chefs d’inculpation pour agression sexuelle ont été retenus à l’encontre du producteur de cinéma américain déchu Harvey Weinstein, a annoncé vendredi le parquet de Los Angeles.

Les plaintes émanent de deux personnes et portent sur des faits survenus il y a plus de dix ans, précise-t-il dans un communiqué.

Harvey Weinstein, déjà condamné en mars à 23 ans de prison pour agression sexuelle et viol, fait désormais l’objet de onze chefs d’inculpation pour des faits comparables dont cinq personnes auraient été victimes entre 2004 et 2013, selon l’accusation.

L’affaire Harvey Weinsteinn, la révélation publique de harcèlements et d’agressions sexuelles commises par Harvey Weinstein, personnalité influente de l’industrie du cinéma américain, est l’une des plus importantes affaires à caractère sexuel, avec l’affaire Epstein.

Les retombées internationales de cette affaire sont importantes. Elles ont entraîné de nombreuses manifestations ainsi que d’innombrables campagnes sur les réseaux sociaux. L’affaire a généré une série d’accusations envers de nombreuses personnalités publiques des médias, de la politique et du spectacle : le phénomène est surnommé “effet Weinstein”.

L’actrice américaine Alyssa Milano a encouragé les femmes à raconter ce qu’elles ont vécu en reprenant sur Twitter le hashtag #metoo, inspiré par une campagne initiée en 2007 par Tarana Burke. Elle a reçu plus de 65 000 réponses.

En France, la journaliste française Sandra Muller a lancé la version française de #metoo, le hashtag #BalanceTonPorc. Elle utilise délibérément le mot “porc” puisqu’il s’agissait du surnom attribué à Harvey Weinstein à Cannes.

Source: Reuters/ Hollywood Reporter

Harvey Weinstein se pose en pionnier de la promotion des femmes à Hollywood #MeFirst

1 COMMENTAIRE

  1. […] Le 26 septembre 2019, Sandra Muller, l’une des “briseuses de silence” désignées par le magazine Times comme “Personnalités de l’année” 2017, a ainsi été condamnée à payer 15 000€ de dommages et intérêts à Éric Brion, qu’elle accusait de harcèlement sexuel, comme s’en était rendu coupable le producteur hollywoodien Harvey Weinstein. […]

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici