Après le confinement, les colonnes d’immigrés illégaux repartent à la conquête des Etats-Unis

Image d'illustration. La colonne des migrants / Photo: DR
Image d'illustration. La colonne des migrants / Photo: DR

Une importante colonne de plus de 1000 immigrés clandestins en provenance du Honduras est entrée illégalement au Guatemala jeudi, franchissant le cordon de sécurité de la frontière. Ils se dirigent vers les Etats-Unis.

Les clandestins bien décidés ont été filmés en train de passer devant les forces de sécurité guatémaltèques armées au poste frontière de Corinto, au Honduras.

Leur entrée illégale a eu lieu après une brève impasse à la frontière, les autorités guatémaltèques ayant tenté d’arrêter la colonne de clandestins, exigeant la preuve qu’ils n’avaient pas le Covid-19.

300 autres immigrés ont également traversé illégalement la frontière, selon le département guatémaltèque des migrations.

Nous voulons passer pacifiquement, nous ne voulons pas de conflits mais nous sommes déterminés à atteindre les États-Unis“, a déclaré un participant de la colonne à la chaîne de télévision HCH. “Au Honduras, il n’y a rien, il n’y a pas de travail et vous ne pouvez pas vivre“.

Les photos circulant sur les réseaux sociaux montrent certains de ces clandestins entamant leur voyage, sur un camion au départ de San Pedro Sula, à environ 157 miles au nord de la capitale hondurienne, Tegucigalpa.

Cet exode intervient dans le contexte du confinement qui a ravagé l’économie d’Amérique centrale, en poussant des gens à tenter leur chance aux Etats-Unis, malgré les mesures anti-immigration sous la présidence de Trump.

Le président Donald Trump a fait de la lutte contre l’immigration clandestine un point central de sa campagne et de sa présidence.

Source: AP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici