Twitter intervient dans le débat entre Trump et Biden en supprimant 130 comptes

Twitter / Photo: DR
Twitter / Photo: DR

Twitter a indiqué mercredi avoir supprimé 130 comptes accusés d’avoir “tenté de perturber” les discussions publiques durant le premier débat aux Etats-Unis entre le président républicain Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden en amont du scrutin du 3 novembre.

Le réseau social a déclaré que les comptes, qui “semblaient être liés à l’Iran”, avaient été supprimés sur la base de renseignements fournis par les services du FBI.

Ces comptes étaient peu suivis et n’ont pas provoqué d’impact dans le débat public, a ajouté Twitter, précisant que l’ensemble des informations et des contenus de ces comptes seraient rendus publics une fois l’enquête terminée.

Le FBI a prévenu que des acteurs étrangers et des cybercriminels allaient vraisemblablement mener une campagne de désinformation à propos de l’élection présidentielle américaine et des résultats de celle-ci.

En clair, rien n’est clair. Un réseaux social qui se veut le champion de la liberté d’expression supprime des comptes apparemment sans influence sur l’ordre d’un service étatique. Ont-ils été potentiellement dangereux? Cette mesure a-t-elle été justifiée? Twitter ne tente même pas de l’expliquer ni de le démontrer.

C’est plus le comportement d’un auxiliaire de la police. Twitter nous a bien habitué à une censure idéologique, en censurant et réduisant les audiences de twittos de droite, en commençant par le président Trump pour terminer, plus modestement par la suppression purement arbitraire du compte de FL24.

Source: Reuters

Pourquoi il faut ABSOLUMENT vous abonner gratuitement à FL24

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici