Au Haut-Karabakh, deux journalistes français blessés dans le bombardement par les Azerbaïdjanais: la France les rapatrie en avion

Capture d'ecran YouTube
Capture d'ecran YouTube

Un journaliste et un photographe français du quotidien Le Monde ont été grièvement blessés jeudi dans un bombardement par les forces azerbaïdjanaises contre la ville de Martouni, dans la région arménienne du Haut-Karabakh en proie depuis plusieurs jours à de violents affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Les deux journalistes, dans un état critique, ont été opérés dans un hôpital du Haut-Karabakh et vont être transférés à Erevan, la capitale de l’Arménie, ont dit les services diplomatiques.

Les deux reporters du Monde filmaient des civils lorsqu’ils ont été pris sous le bombardement, selon une source gouvernementale arménienne.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé à son arrivée à Bruxelles pour un Conseil européen que la France préparait un avion pour rapatrier les deux journalistes.

Le centre de crise du Quai d’Orsay est mobilisé ainsi que l’ensemble de nos capacités pour pouvoir le plus rapidement organiser leur rapatriement. Un avion sanitaire est prêt à partir. Nous sommes en train de tout faire pour stabiliser les blessés sur place avant de permettre leur évacuation“, a-t-il déclaré.

Le Haut-Karabakh est en proie depuis dimanche à de violents affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, qui s’opposent depuis des décennies au sujet de cette région traversée d’oléoducs essentiels à l’approvisionnement des marchés mondiaux du pétrole et du gaz.

Un ensemble d’intérêts se croise dans ce conflit sur les périphéries de l’Europe, entre l’islam conquérant et la civilisation chrétienne en défensive, la Turquie qui place ses pions et la Russie qui tente de préserver son influence etc. Même Macron y met son grain de sel en proposant de régler le conflit.

Source: Reuters

Les Arméniens cibles du djihad? Macron révèle que des combattants syriens sévissent dans le Haut Karabakh

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici