Castex flingue l’application StopCovid… qu’il a lui-même créée!

Jean Castex / Photo: Twitter
Jean Castex / Photo: Twitter

Souvenez-vous. Quand l’application d’État StopCovid a été mise en ligne, Jean Castex était encore Monsieur Confinement. Elle relevait donc entièrement de sa responsabilité. Mais, hier soir, lors de son grand oral complètement raté sur France2, il s’est carrément payé le luxe de flinguer définitivement ce dispositif!

À la question d’un journaliste, “Avez-vous téléchargé StopCovid?”, il a répondu: “Je ne l’ai pas fait”. Extraordinaire démonstration du fait que nos gouvernants sont toujours les derniers à obéir aux ordres qu’ils nous donnent.

Et comment s’est-il justifié? “Je ne prends plus le métro”. On croit rêver. Et pourquoi pas :”Ma berline blindée, financée par le contribuable, est virucide”?

Le Figaro en profite, une fois n’est pas coutume, pour lui coller une bonne petite fessée. “L’application de traçage de contacts, développée à la demande du précédent gouvernement, est supposée faire partie du dispositif de prévention de propagation de l’épidémie. Elle est loin d’être réservée aux seules personnes qui prennent les transports au commun. Elle doit permettre à ses utilisateurs de prévenir — en tout anonymat — les personnes qu’elle a croisées en cas de positivité à la Covid-19. Autrement dit, cela s’applique à toute personne qui en croise d’autres qu’elle ne connaît pas forcément. Ce qui semble bien être le cas de Jean Castex.”

Et Le Figaro enfonce encore un petit peu plus le clou: “La petite phrase du Premier ministre est d’autant plus troublante qu’il a lui-même été un cas contact de Christian Prud’homme, le patron du Tour de France, positif à la Covid. Le Premier ministre a ensuite dû se faire tester. Dans ce cas précis, Christian Prud’homme connaissait les personnes avec lesquelles il a été en contact, mais pour les autres, qu’en est-il?”

Le Figaro conclut de manière fort intéressante: “La France n’est pas le seul pays à s’être dotée de ce type d’applications. À part la Chine, qui a non seulement rendu son utilisation obligatoire, mais qui en impose l’usage pour pouvoir se déplacer dans certaines zones, aucun État n’est parvenu à convaincre sa population du bien-fondé de ce type d’outil numérique.”

Autrement dit: tous les peuples libres se sont rebellés contre cette volonté des États de les fliquer 24 heures sur 24, et seuls les Chinois, qui vivent sous le régime le plus totalitaire au monde, et n’avaient donc pas le choix, ont obtempéré.

Vous n’avez pas téléchargé StopCovid? Félicitations! Vous faites partie des résistants à l’offensive techno-collectiviste menée par Xi Jinping, l’OMS et l’Élysée.

Vous avez téléchargé StopCovid? Voilà ce qui arrive quand on ne lit pas FL24, qui a prévenu ses lecteurs, dès le premier jour, que cette application serait un échec cuisant reposant sur des intentions coupables. Profitez-en pour vous abonner gratuitement à nos news garanties 100% StopMacron!

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici