Les masques partout, une menace mortelle pour la faune marine

Manchot de Magellan / Photo: Pixabay
Manchot de Magellan / Photo: Pixabay

Un masque facial a été découvert dans l’estomac d’un pingouin mort qui s’est échoué sur une plage au Brésil, selon un groupe local de protection de l’environnement.

Un manchot de Magellan a été retrouvé mort sur la plage de Juqueí à São Paulo le 9 septembre, selon le communiqué de l’Instituto Argonauta.

Cette affaire est la preuve sans équivoque que ce type de déchets cause des dommages et de la mortalité également chez la faune marine, en plus de l’irresponsabilité de la personne qui distribue un masque dans un endroit inapproprié“, a déclaré le président de l’institut, Hugo Gallo Neto.

Nous travaillons sur les déchets marins depuis 23 ans, en essayant toujours d’éduquer et de réhabiliter les animaux qui ont des problèmes“, a-t-il déclaré. “C’est une nouvelle menace qui est malheureusement venue avec la pandémie.

Quelques jours avant la découverte, des foules ont rempli la plage pour célébrer le jour de l’indépendance du Brésil, laissant dans leur sillage des tas d’ordures, y compris les masques jetables usagés, obligatoires pour participer à la fête.

Au moins 113 masques faciaux jetés de manière inappropriée sur les plages de São Paulo ont été comptabilisés entre le 16 avril et le 13 septembre, selon l’enquête de l’organisation. Sommes toutes, assez peu, mais suffisamment pour constituer un danger pour la faune marine.

Le masque a été découvert dans les intestins du manchot lors d’une autopsie de routine, a déclaré l’Instituto Argonauta.

Source: La Folha de Sao Paulo/ Instituto Argonauta/ Facebook

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici