Le pédophile Matzneff enfin privé de notre argent. Protégé pendant des décennies, combien a-t-il palpé?

L'écrivain pédophile Gabriel Matzneff/DR
L'écrivain pédophile Gabriel Matzneff/DR

“Je peux vous assurer que Gabriel Matzneff ne touche plus son allocation”, a affirmé ce jeudi la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. L’écrivain pédophile a touché l’allocation pour écrivains à faibles revenus versée à partir de 2002 par le Centre national du Livre.

D’après des informations de presse, le Centre national du Livre aurait versé plus de 160 000€ en 18 ans à Gabriel Matzneff. Un petit pactole accompagné d’un logement social lui ont assuré sa subsistance, car ses nombreux ouvrages — tomes de journal, romans et essais — se vendaient globalement mal.

L’écrivain pédophile était resté édité par Gallimard jusqu’en 2019, et avait remporté en 2013 le prix Renaudot essais pour Séraphin, c’est la fin!, recueil d’articles où il revendique sa pédophilie, entre autres considérations.

Le prédateur sexuel de 84 ans n’a plus donné signe de vie depuis un entretien accordé en février au New York Times depuis l’hôtel de la côte de Ligurie, au nord-ouest de l’Italie, où il logeait au moment où la polémique a fait rage.

L’affaire de pédophilie a éclaboussé Christophe Girard, l’ancien adjoint socialiste à la Culture de la maire de Paris, qui était secrétaire général de la maison Yves-Saint-Laurent entre 1986 et 1987, quand la structure apportait un soutien financier à l’écrivain.

Gabriel Matzneff doit être jugé en septembre 2021 dans une autre procédure, pour apologie de crime, devant le tribunal correctionnel de Paris, où il a été cité à comparaître par l’association de prévention de la pédophilie l’Ange Bleu.

Source: AFP

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici