La résistance s’organise à Marseille contre le “reconfinement économique” imposé par Macron

Emmanuel Macron Photo: Wikimedia Commons
Emmanuel Macron Photo: Wikimedia Commons

Le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Renaud Muselier, a annoncé le dépôt dès demain d’une action en justice pour empêcher la mort des bars et restaurants de la métropole Aix-Marseille, dans l’obligation de fermer par une mesure du gouvernement qui prétend que cela servira à lutter contre la pandémie.

“J’invite le préfet à respecter scrupuleusement la loi car je déposerai dès demain, avec des restaurateurs et des cafetiers, un recours en référé liberté devant le tribunal administratif de Marseille contre tout acte restreignant l’exercice de la liberté d’entreprendre, d’industrie et du commerce de façon disproportionnée”, s’insurge Muselier qui refuse d’être muselé.

Si la punition s’appliquait, Renaud Muselier a indiqué qu’il demanderait au Premier ministre de réduire cette fermeture à une semaine contre 15 jours annoncés. Les élus ont été reçus par le préfet des Bouches-du-Rhône jeudi après l’annonce la veille au soir de la fermeture des bars et restaurants samedi à Aix-Marseille, désormais en “alerte maximale”.

“Nous sommes allés chez le préfet mais, malheureusement, il appliquera quand même son arrêté”, a annoncé la présidente LR de la métropole Aix-Marseille-Provence, Martine Vassal. Reste à en définir le périmètre. Va-t-il concerner les 92 communes de la métropole ou seulement les plus grandes d’entre elles, comme Marseille, Aix?

Restaurateurs, cafetiers et autres créateurs de valeurs et de richesses de Marseille ont prévu de se rassembler dès demain à 9h pour s’insurger contre ce qu’ils dénoncent comme un “reconfinement économique”. Les élus se joindront à cette initiative qui témoigne de la volonté d’organiser une résistance à cette dictature pseudo-sanitaire.

Source: AFP

3 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici