Puissant! Le discours de Trump contre l’antiracisme

Donald Trump / Photo: White House
Donald Trump / Photo: White House

La voix est lente, posée, grave. Le ton est sombre, solennel et déterminé. Cette fois, Donald Trump ne plaisante plus. Contre l’antiracisme qui ravage les rues et les cervelles américaines, il a décidé de frapper fort. En appelant à une mobilisation de la société américaine, familles en tête, contre ce nouvel ennemi juré.

De ce discours-clé qui fera date dans la campagne présidentielle, FL24 vous livre les meilleures phrases, les plus belles et les plus fortes.

Donald Trump commence par montrer du doigt les idéologues de la gauche radicale.

“Les émeutes et le chaos de gauche sont le résultat direct de décennies d’endoctrinement de gauche dans nos écoles. La gauche tente de diviser les Américains par la race. En examinant chaque question sous l’angle de la race, ils veulent imposer une nouvelle ségrégation, et nous ne permettrons pas que cela se produise.”

“La croisade contre l’histoire américaine est une propagande toxique, un poison idéologique qui, s’il n’est pas supprimé, dissoudra les liens civiques qui nous unissent. Elle détruira notre pays.”

Puis, il aborde le sujet de l’éducation.

“Que ce soit la foule dans la rue, ou que ce soit la cancel culture [l’effacement des traces du passé — note du traducteur] dans les salles du classe, le but est le même: faire taire les contradicteurs, vous effrayer pour que vous ne disiez pas la vérité, et pousser les Américains à abandonner leurs valeurs, leur héritage, jusqu’à leur mode de vie.”

Et il lance un appel aux familles américaines.

“Il n’y a pas de force plus puissante que l’amour d’un parent pour ses enfants, et les mères et les pères patriotes vont désormais exiger que leurs enfants ne soient plus nourris de mensonges haineux sur ce pays. Les parents américains n’accepteront pas l’endoctrinement dans nos écoles, l’annulation de la culture du travail, ou la répression de la foi, de la culture et des valeurs traditionnelles sur la place publique. Plus jamais”.

Il dresse un tableau dramatique de la situation dans l’enseignement.

“Les étudiants dans nos universités sont noyés dans la théorie raciale. C’est une doctrine marxiste, qui soutient que l’Amérique est une nation perverse et raciste, que même les jeunes enfants sont complices de l’oppression raciale, et que notre société entière doit être radicalement transformée.”

Et il termine par une vraie déclaration de guerre politique.

“La théorie raciale critique est imposée dans les écoles de nos enfants, elle est imposée dans les formations sur les lieux de travail, et elle est déployée pour déchirer les amis, les voisins et les familles. Enseigner cette horrible doctrine à nos enfants est une forme de maltraitance au sens le plus dur du terme.”

Un grand et beau speech, fidèle au meilleur esprit patriote américain, délivré par le meilleur Président américain depuis Ronald Reagan.

Source: Maison Blanche, Twitter. Traduction: FL24.

 

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici