Jaïr Bolsonaro flingue la campagne de désinformation sur l’Amazonie. Et la vérité fait mal

Le président brésilien Jaïr Bolsonaro/DR
Le président brésilien Jaïr Bolsonaro/DR

Ce mardi, le président brésilien a rappelé dans son discours à l’Assemblée générale de l’ONU que son pays était “victime d’une des campagnes de désinformation les plus brutales sur l’Amazonie et le Pantanal”, où des incendies font rage actuellement. Il a remis les pendules à l’heure et ça vaut le détour.

“Tout le monde sait que l’Amazonie brésilienne est très riche. Cela explique le soutien d’institutions internationales à cette campagne aux intérêts douteux, avec le concours d’associations brésiliennes profiteuses, antipatriotiques, ayant pour objectif de faire du tort au Brésil”, a-t-il expliqué.

Il faisait référence à la campagne mensongère“Defundbolsonaro.org”, lancée au début du mois par plusieurs ONG, faisant de l’homme fort brésilien le bouc-émissaire des feux de forêts. Une campagne de dénigrement malhonnête, portée par des stars du show-business, comme l’acteur Hollywoodien Leonardo DiCaprio.

Chaque année, “les incendies ont lieu aux mêmes endroits, où les indigènes font des brûlis pour leur survie, dans des zones déjà déboisées”, explique Bolsonaro.

Le président brésilien a également rappelé que le Brésil assurait “la sécurité alimentaire d’un sixième de la population mondiale, tout en préservant 66% de la végétation native et en utilisant seulement 27% du territoire pour l’agriculture”.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici