Le maire écolo-dingo de Lyon veut supprimer le foot dans les écoles pour… sexisme!

Photo: DR

Conformément aux promesses de campagne des écolos, le prochain budget de la Ville de Lyon, à voter en mars 2021, sera “genré“, c’est-à-dire qu’il sera examiné “selon le critère de l’égalité entre les hommes et les femmes“. Une belle guirlande de postures vertueuses en perspective…

C’est une autre vision du budget. Pour chaque ligne budgétaire et chaque investissement, nous pouvons évaluer si cette action va dans le sens de l’égalité entre les femmes et les hommes, est neutre ou a un effet plutôt négatif sur cet aspect“, pérore déjà l’adjointe aux finances, Audrey Hénocque.

Les premiers secteurs victimes de ces élucubrations pseudo-vertueuses seront l’éducation et le sport. Et vu ce que l’on sait déjà de leurs intentions, on peut s’attendre à de vives réactions dans tous les milieux: les écolos projettent carrément d’empêcher les élèves de jouer au football!

Pour l’école, il s’agit d’éviter de créer un terrain de football au milieu de la cour de récréation, parce qu’on sait que ce sont plutôt les garçons qui vont aller jouer au football et que les filles vont se retrouver dans les périphéries, à discuter ou à se poser par terre, sans activité”, soutient en effet l’adjointe écolo-dingo.

On se rend compte qu’il faut déconstruire certaines idées reçues pour pouvoir avancer sur l’égalité entre les femmes et les hommes”, continue-t-elle, manifestement pas au courant que de plus en plus de filles jouent au foot et que les équipes féminines intéressent de plus en plus les spectateurs, y compris masculins.

D’ailleurs, pas plus tard qu’hier, l’équipe de France féminine de football a battu la Serbie en qualification pour l’Euro, et nos footballeuses nationales doivent affronter la Macédoine mardi prochain. Quant à la section féminine de l’Olympique Lyonnais, elle a décroché quatorze titres consécutifs de championne de France de 2007 à 2020 et sept titres de championne d’Europe! Les “idées reçues” sont manifestement dans la tête de cette “écologiste”…

Pourtant, d’après elle, il devrait y avoir à la place du terrain de football des carrés végétalisés, “pour permettre aux filles et aux garçons de jardiner“, mais aussi des espaces pour jouer au handball ou à la balle aux prisonniers, des jeux prétendument moins connotés “garçon“.

Nul doute, donc, que les élucubrations anti-foot de ces gauchistes en posture écologiste seront mal accueillies par les élèves des écoles lyonnaises, filles comme garçons, qui continueront à jouer au foot si ça leur chante.

Et passé la colère ou la consternation devant de telles âneries, voyons le bon côté des choses: les maires “verts” de Lyon, Strasbourg et Grenoble sont en train de montrer aux électeurs la vraie “nature” gauchiste et intolérante des impostures de l’écologie politique, et plus personne ne voudra voter ni pour eux, ni pour leurs alliés de gauche !

Source: Europe 1

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici