La charia en Iran: trois ados voleurs auront les doigts coupés

Une machine à couper les doigts, scène de 2013 / Photo: Capture d'écran YouTube
Une machine à couper les doigts, scène de 2013 / Photo: Capture d'écran YouTube

Trois adolescents reconnus coupables de vol en Iran vont maintenant subir la punition barbare d’avoir les doigts coupés sur la place publique.

Les adolescents, dont l’identité a été communiquée (Hadi Rostami, Mehdi Sharafian et Mehdi Shahivand), ont été condamnés à se faire amputer quatre doigts de la main droite, selon un verdict de la Cour suprême iranienne.

Les suspects ont perdu leur procès en appel cette semaine, ce qui veut dire que cette horrible sentence a été maintenue.

Afin d’effectuer la mutilation réglementaire, une machine est utilisée pour scier les doigts d’un condamné. La chaîne iranienne de télévision Iran International a affiché des images de cet engin de style médiéval.

En vertu du code pénal islamique strict du pays, le vol “dès la première fois” est puni par l’amputation de quatre doigts au maximum. Dans la plupart des cas, cependant, des peines de prison sont prononcées en cas de vol, et les peines les plus sévères ne sont généralement infligées qu’aux adultes.

Le fouet et la mort par lapidation sont également des formes légales de punition en Iran.

L’amputation comme forme de punition est rare en Iran“, a déclaré Nargess Tavalossian, analyste juridique pour Iran International. “Pour avoir ce type de punition, il y a 13 règles qui doivent toutes être appliquées pour que le juge ordonne une amputation”.

Les adolescents ont été reconnus coupables de vol dans la région d’Urmia, au nord-est du pays, en novembre. Aucun autre détail sur la nature précise de leurs crimes n’a été divulgué par les autorités. La date d’exécution de la peine n’a pas été communiquée.

Selon la charia, de nombreux crimes sont passibles de la peine de mort. En voici la liste non-exhaustive:

  • Meurtre
  • Viol
  • Molestation d’enfants
  • Trafic de drogue
  • Vol à main armée
  • Kidnapping
  • Terrorisme
  • Cambriolage
  • Relations sexuelles interdites
  • Homosexualité
  • Prostitution
  • Complot visant à renverser le régime islamique
  • Dissidence politique
  • Incendie criminel
  • Rébellion
  • Adultère
  • Produire ou préparer des aliments, des boissons, des cosmétiques ou des articles sanitaires qui entraînent la mort lorsqu’ils sont consommés ou utilisés
  • Produire et publier de la pornographie
  • Certaines infractions militaires, y compris la lâcheté
  • La guerre contre Dieu

Source: The Sun/ Iran International

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici