VIDÉO Un rappeur musulman veut être le nouvel Hitler, Darmanin s’énerve

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin/DR
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin/DR

La fascination des musulmans contemporains pour Hitler est célèbre. Dans tous les pays musulmans radicaux, Mein Kampf est un best-seller. En France, les jeunes musulmans sont, eux aussi, les premiers et les plus grands fans du Fürher. Un signe supplémentaire de la gravité de leurs troubles mentaux.

C’est le cas de Freeze Corleone, un neuneu à capuche, aussi analphabète que laid, auteur de morceaux d’une médiocrité confondante et de paroles qui font l’éloge des camps d’extermination nazis. Entre autres, on y trouve des phrases comme…

“J’arrive déterminé comme Adolf dans les années 30”

“Monte un empire comme le jeune Adolf, déterminé avec de grandes ambitions comme le jeune Adolf”

“J’ai des techniques de propagande de Goebbels”

“On arrive dans des [voitures] allemandes comme des SS”

“Tous les jours, rien à foutre de la Shoah”

Etc. Et, bien entendu, les clips de Freeze Corleone donnent envie de rouvrir le bagne de Cayenne, tant ces racailles prennent de plaisir à exhiber leur délinquance, leur agressivité et leur méchanceté.

En pleine période de virage à droite de la Macronie, Darmanin monte donc au créneau pour punir l’intéressé. Il annonce la couleur sur Twitter: “Apologie du nazisme et antisémitisme… Ces propos sont inqualifiables. À ma demande, le ministère de l’Intérieur étudie au plus vite les recours juridiques pour poursuivre leur auteur. D’ores et déjà, j’appelle Facebook et Twitter à ne pas diffuser ces immondices.”

Dupont-Moretti en rajoute une couche: il dénonce “des tombereaux d’insultes antisémites qui donnent envie de vomir”. Preuve qu’il a l’estomac fragile, car les antisémites radicaux musulmans sont innombrables en France, et il est bien le dernier à le découvrir. En précisant tout de même que “l’imaginaire est le dernier refuge de la liberté et l’art est un espace formidable de liberté”, histoire de ne pas se faire trop mal voir par sa clientèle islamiste.

On notera que Freeze Corleone a choisi ce pseudonyme en hommage à la famille de mafieux de la série de films Le Parrain. Voilà donc un jeune imbécile qui joue sur tous les tableaux du crime à la fois et qui, à coup sûr, pleurnichera quand un juge le grondera.

À quand un mouvement antiraciste de soutien à ce crétin de concours? #JusticePourCorleone?

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici