Une musulmane voilée met le souk à l’Assemblée nationale

Maryam Pougetoux, la représentante islamiste de l'Unef/DR
Maryam Pougetoux, la représentante islamiste de l'Unef/DR

Invitée par une Commission d’enquête à l’Assemblée nationale, une déléguée du syndicat étudiant de gauche UNEF, Maryam Pougetoux, a débarqué avec le voile islamique sur la tête. Et ça ne s’est pas du tout bien passé. 

La commission parlementaire avait pour mission de “mesurer et prévenir les effets de la crise de la Covid-19 sur les enfants et la jeunesse”. Absolument rien à voir, donc, avec Mahomet, ni avec le Coran. Mais l’apparition d’une déléguée UNEF voilée a complètement fait déraper le débat.

C’est Anne-Christine Lang, députée LREM, qui a réagi la première: “Je ne peux accepter qu’au sein de l’Assemblée nationale, le cœur battant de la démocratie, nous acceptions qu’une personne se présente en hijab devant une commission d’enquête”, a-t-elle déclaré. Puis, elle s’est levée et a quitté les lieux.

Déjà, en 2018, Anne-Christine Lang avait pointé la “dérive de l’UNEF” à la suite de la nomination de Maryam Pougetoux qu’elle considère comme une authentique islamiste.

Des députés LR ont alors fait de même, refusant de participer à un débat avec une musulmane soumise et prosélyte

Mais une autre élue LREM, Sandrine Mörch, députée de Haute-Garonne s’est insurgée conte ces réactions, et a dénoncé “ce faux débat autour du voile dans une commission censée travailler sur l’avenir et le présent de la jeunesse dans une situation très compliquée”. 

Le règlement intérieur des commissions du Palais Bourbon n’interdit pas “le port de signes religieux pour les personnes auditionnées”. Mais le voile de Maryam Pougetoux était bien entendu une provocation militante comme les jeunes musulmanes les plus acharnées les aiment tant.

Une fois de plus, la République est prise à contre-pieds par les activistes musulmanes, sans pouvoir se défendre, et sans réelle intention de le faire. L’indignation d’Anne-Christine Lang est peut-être légitime, mais certainement pas efficace.

Sources: Le Figaro, Twitter

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici