Le port obligatoire de la muselière est un racket masqué: Déjà près de 45 000 amendes dressées

Photo / Slate / DR
Photo / Slate / DR

“Depuis le déconfinement, il y a eu 44 429 personnes verbalisées” pour ne pas avoir obéi au port obligatoire du masque, une infraction punie par une amende de 135 euros, a déclaré jeudi 17 septembre Gérald Darmanin, devant une commission d’enquête sénatoriale sur la gestion de la crise sanitaire.

Le ministre de l’Intérieur s’est ainsi félicité que les forces de l’ordre soient “pleinement mobilisées” sur l’ensemble du territoire à travers l’utilisation du “procès-verbal électronique” ces derniers mois. On arrête pas le progrès, surtout quand il sert au gouvernement à contrôler le comportement de son cheptel de contribuables.

Lors de son audition devant la commission d’enquête, qui se tenait dans un lieu clos où le masque était obligatoire, Darmanin s’est d’ailleurs fait rappeler à l’ordre pour avoir enlevé le sien.

“Pardon monsieur le Ministre on a eu la rigueur de porter le masque en permanence…”, l’a coupé le vice-président Les Républicains (LR) de la commission, René-Paul Savary, médecin de formation. “J’ai compris d’accord”, a répondu le ministre en remettant sa muselière sur son nez.

C’est qu’à force de la faire porter aux autres, on oublierai presque qu’il faut jouer le jeu devant tout le monde. Mais le ministre de l’Intérieur n’écopera pas lui d’une amende, c’est lui qui vous les inflige. En vérité, porter le masque protège plus du racket de l’Etat que de la pandémie de Covid-19.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici