Emmenés par les “humanitaires” complices des passeurs, les clandestins envahissent l’Italie à la nage

Des immigrés clandestins à destination de l'Europe/DR
Des immigrés clandestins à destination de l'Europe/DR

Quelque 70 migrants ont sauté par-dessus bord du navire des ONG gauchistes pro-immigration Open Arms, ce jeudi, pour tenter de rejoindre à la nage la ville italienne de Palerme. Était-ce pour éviter les procédures sanitaires liées au coronavirus?

Ceux qui ont sauté à la mer faisaient partie d’un groupe de plus de 270 personnes récupérée,s près des côtes libyennes par les “taxis des passeurs” et emmenés en Europe. Ils ont été repêchés par les navires des garde-côtes et de la police italiens.

Le bateau Open Arms a mené trois opérations distinctes de récupération d’immigrés clandestins en Méditerranée, entre le 8 et le 10 septembre. L’équipage, composé de gauchistes favorables à l’envahissement de l’Europe par la migration du tiers-monde, attend toujours des instructions sur le lieu où les autres passagers seront autorisés à débarquer.

Après avoir été pendant des années la principale voie d’entrée en Europe pour des centaines de milliers de clandestins et et d’autres migrants illégaux, l’Italie a connu une baisse des arrivées avec l’opération “Ports fermés” menée avec succès par le gouvernement de droite et son ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, ce qui a permis de sauver des vies.

Cependant, le phénomène de migration de masse a repris en 2020, même si le nouveau gouvernement de gauche a interdit aux navires d’accoster dans ses ports en raison de la pandémie. Certains clandestins, ramenés par les ONG “humanitaires”, sont placés en quarantaine sur des ferries, au large des côtes italiennes, parfois sur des navires de croisière de luxe.

Source: Adkronos

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici