Véran ajoute du bordel au bordel en désobéissant à Macron

Olivier Véran / Photo: Capture d'écran YouTube
Olivier Véran / Photo: Capture d'écran YouTube

Hier, prenant pour cible Olivier Véran, Macron disait qu’il fallait se montrer un peu plus gentil avec les Français et assouplir les règles du déconfinement. Aujourd’hui, en plaidant officiellement pour un durcissement de ces règles dans plusieurs grandes villes de France, Véran fait exactement le contraire.

Comme d’habitude, sans complexes ni remords, la Macronie met en place l’inverse de ce qu’elle annonçait la veille: la France a désormais, à coup sûr, le pouvoir exécutif le moins cohérent du monde occidental. Ce qui fait souffrir tous ses citoyens, en permanence baladés d’une décision à son annulation, laquelle provoque une deuxième décision qui est annulée à son tour, ce qui provoque une troisième décision, etc.

En organisant la mise en place de nouvelles restrictions à la liberté des Français à Lyon, Marseille, Bordeaux et Nice, le ministre de la Santé dessine le zag dont le président de la République a tracé le zig. Ce qui va, bien entendu, permettre à Macron de le contredire à nouveau. Cette torture d’Olivier le Désinformateur par Emmanuel le Complexe est appelée à durer.

Olivier Véran devient le souffre-douleur de Macron, comme Édouard Philippe au printemps. Sa mission est impossible: lâché par son chef, qui le désigne discrètement comme le bourreau du peuple, il doit incarner, à lui seul, toute la sévérité de la gestion de la crise de Covid-19 par l’État. Déchargeant de ce fardeau le nouveau Premier ministre, ravi de lui transmettre la patate chaude la plus bouillante du moment.

Véran est devenu le nouveau Monsieur Déconfinement le jour où Castex est parti pour Matignon. Il va maintenant se faire broyer par cette fonction maudite, ce poste dont Castex a eu le temps de faire une gigantesque machine à perdre avant de l’abandonner dans les mains du pauvre Olivier.

Véran n’est plus qu’une cible vivante. Dès que la pandémie faiblira définitivement, il se fera virer comme un malpropre. Il rejoindra Buzyn au cimetière des éléphants incompétents, ceux dont les gaffes ont provoqué des morts par milliers.

Analyse: FL24

3 Commentaires

  1. La pire bande de branquignols qu’on ait jamais vue depuis longtemps à la tête de notre pauvre pays !….C’est lamentable et dramatique …

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici