Dans un quartier sensible de Toulouse, un conducteur fonce sur les policiers qui ouvrent le feu pour se défendre

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

Hier, vers 18h, des motards de la police, qui tentaient d’interpeller un conducteur ayant forcé un contrôle dans le célèbre quartier du Mirail, à Toulouse, ont vu l’individu leur foncer dessus à vive allure. Les fonctionnaires ont fait feu pour se protéger. Touchée à deux reprises, la voiture a réussi à prendre la fuite et son conducteur est activement recherché.

Mercredi 16 septembre, vers 18h, deux motards de la police nationale opéraient des contrôles routiers aux abords du quartier sensible du Mirail, à Toulouse, quand ils ont voulu intercepter un véhicule suspect avec un homme seul à bord.

À la vue des agents, le conducteur a refusé d’obtempérer et a accéléré pour prendre la fuite dans les rues du quartier. Une course-poursuite s’est alors engagée avec les deux motards qui ont pris en chasse le fuyard.

Au bout de quelques centaines de mètres, le conducteur s’est retrouvé bloqué par un embouteillage, avenue Eisenhower. Les deux fonctionnaires, qui se trouvaient derrière lui, ont alors posé le pied à terre et ont commencé à s’approcher du véhicule.

C’est à cet instant que le conducteur a engagé une brusque marche arrière et a foncé délibérément sur les deux policiers. Gravement menacés par la charge, ceux-ci ont alors fait usage de leurs armes de service à plusieurs reprises, atteignant par deux fois le véhicule.

Bien qu’endommagée par les tirs, la voiture a continué sa course et a réussi à prendre la fuite. Le conducteur se serait débarrassé d’un paquet en le jetant par la fenêtre, cet objet n’a pas pu être retrouvé par les forces de l’ordre.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Toulouse et le fuyard est activement recherché. Des vérifications sont notamment en cours pour déterminer si le véhicule du suspect a été déclaré volé.

Source: Actu Toulouse/ France 3 Occitanie

1 COMMENTAIRE

  1. En France, la police est encore trop gentille. Pour bien faire, il nous faudrait une police à l’Américaine, pure et dure…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici