Quel tyran! Xi Jinping est très fier d’avoir déclenché une pandémie

Xi Jinping/DR
Xi Jinping/DR

À deux ans du prochain congrès du Parti communiste chinois, où il veut asseoir définitivement son pouvoir déjà immense, Xi Jinping lance une grande purge contre l’appareil judiciaire et politique. Il élimine ses ennemis à la chaîne. Objectif: éteindre définitivement toute contestation interne.

Et, en bon tyran totalitaire, il brouille les pistes. Il mélange fête, absurde, terreur et répression: il célèbre son action contre le Coronavirus comme une page héroïque de l’histoire du communisme chinois, alors qu’il a en réalité déclenché un cataclysme sanitaire et économique planétaire. Toute honte bue, il profite de la pandémie pour redorer encore le culte de sa propre personnalité.

Mardi, il a donc organisé une grande cérémonie pour se couvrir de gloire. “Sur l’épaisse moquette rouge du grand Hall du peuple, il avance à pas lents, sourire débonnaire, tel un empereur romain à l’heure du triomphe, sous les applaudissements frénétiques des apparatchiks, debout en costumes sombres. Xi Jinping peut savourer sa victoire sur le “démon du virus”, en ouvrant à Pékin une cérémonie grandiose à la gloire de cette“guerre populaire” contre la Covid-19. Il est le personnage principal de cette mise en scène orchestrée par la propagande”, raconte Le Monde.

“1 499 personnes, 500 établissements modèles, 186 membres du Parti communiste et 150 organisations de base du Parti ont également été distingués, ainsi que 14 membres du parti à titre posthume.” C’est la fête! La Chine a plongé le monde dans le chaos, la peur et le chagrin, mais Xi sort les feux d’artifice et les cotillons, et se fait applaudir à tout rompre.

“Le jour de la cérémonie, les médias officiels ont été dithyrambiques à son égard, soulignant l’implication personnelle du Président dès le 7 janvier, Xi enchaînant les nuits blanches et les réunions (17 avec le Comité permanent et 4 avec le Politburo). Leader attentionné, lors de sa visite à Wuhan en mars, Xi aurait spécialement intimé aux cadres de tout mettre en œuvre pour que les habitants ne manquent pas de poisson, leur plat préféré… Il ne faut donc pas s’y tromper, c’était bien le Premier secrétaire le véritable héros du jour”, précise Le Petit Journal des expatriés français en Chine.

“Xi Jinping a d’ailleurs inauguré la cérémonie par un discours-fleuve de plus d’1h10, vantant la réponse efficace du gouvernement, la supériorité du système chinois par rapport aux démocraties occidentales, et réitérant son soutien à l’OMS. Il a poursuivi en énumérant la longue liste des exportations chinoises de matériel médical (209 000 ventilateurs, 1,4 milliard de combinaisons, 151 milliards de masques). S’accordant ainsi son propre satisfecit, Xi estime que la Chine a rempli ses obligations internationales et que son aide a contribué à sauver des millions de vies à travers le monde.” Cet homme est une machine à mentir.

Bref: une énorme opération de désinformation d’État, consistant à faire passer Xi pour un sauveur, alors qu’il est le grand coupable de la pandémie. Le communisme chinois continue à couvrir le monde de contre-vérités.

Sources: Le Monde, Le Figaro, Le Petit Journal

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici