Les entrepreneurs français alertent sur la “pluie de taxes” qui vont tuer le secteur des transports

Macron nous ordonne de nous mettre En Marche/DR
Macron nous ordonne de nous mettre En Marche/DR

Ce mercredi, la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), a dénoncé le pouvoir de la Convention citoyenne sur le climat (CCC) dont les exigences suicidaires menacent de ruiner définitivement les Français, en tuant notamment le secteur des transports à coups de taxes et d’obligations.

La CCC “a été mandatée pour faire des propositions visant à baisser les émissions de gaz à effet de serre. Mais tout se passe aujourd’hui comme si cette instance se retrouvait investie par le président de la République d’un pouvoir décisionnaire”, dénoncent les entrepreneurs.

La CPME alerte sur “une pluie de taxes (gazole, vignette poids lourds, malus renforcé) et de nouvelles obligations (éco-conduite, clauses environnementales obligatoires) qui risquent bientôt de s’abattre sur le transport routier de marchandises et de voyageurs et sur la filière automobile”. Une condamnation à mort dont le bourreau est Emmanuel Macron.

Les professionnels du transport routier de marchandises avaient déjà dénoncé après une rencontre samedi “des mesures inadaptées pour un enjeu pourtant crucial pour la profession”, en “décalage avec les exigences de compétitivité”.

L’exigence de la Convention d’interdire les vols intérieurs de moins de quatre heures aurait notamment “un impact redoutable sur la connectivité aérienne de la France et donc sur l’attractivité et le développement économique des territoires”, d’après la CPME.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici