“Incivilités” dans le Gard: un motard de la gendarmerie volontairement percuté par un fuyard

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

Lundi dernier, à Alès, dans le Gard, un motard de la gendarmerie a été volontairement percuté par un automobiliste refusant de se soumettre à un contrôle. Le militaire a été blessé. Son agresseur a été interpellé quelques heures après les faits. L’homme, dont on ignore tout du profil ou des éventuels antécédents judiciaires, est en garde à vue.

Lundi 14 septembre, en début d’après-midi, des motards de la gendarmerie procédaient à des contrôles routiers sur la commune d’Alès lorsqu’ils ont voulu arrêter un homme seul à bord d’un véhicule se dirigeant vers eux.

A la vue des deux gendarmes arrêtés au milieu de la route, le conducteur a accéléré et est venu volontairement percuté un des militaires qui, sous la violence du choc, a été projeté sur la chaussée .

Le chauffard a ensuite pris la fuite tandis que l’autre militaire portait assistance à son collègue et avisait les secours. Notablement blessé, le gendarme a du recevoir des soins. On ne connait pas le nombre de jours d’ITT qui lui ont été attribués.

Une véritable chasse à l’homme, impliquant de nombreuse unités a alors débuté et le fuyard a pu être interpellé dans la région, au début de la soirée. L’homme, dont rien n’a filtré quant au profil ou à un éventuel passif judiciaire, a été placé en garde à vue.

On ignore pour l’heure les suites judiciaires qui vont être données à cette affaire par le parquet d’Alès. L’individu risque théoriquement une comparution devant une cour d’assises pour tentative d’homicide sur agent dépositaire de l’autorité publique.

Source: 20 Minutes/ Gendarmerie Nationale

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici