Accords de paix avec Israël: l’Iran menace Bahreïn et les Émirats arabes unis… sans les nommer

Président Rohani/Wikicommons
Président Rohani/Wikicommons

L’escalade verbale continue dans la réthorique iranienne à l’encontre des États arabes acceptant de pacifier leurs relations avec l’État hébreu. Ce matin, le président iranien a menacé, sans les nommer, Bahreïn et les Émirats arabes unis de “graves conséquences“.

Comment avez-vous pu tendre la main à Israël? Et ensuite, vous voulez leur donner des bases dans la région? Vous serez responsables de toutes les graves conséquences qui en découleront”, a tonné Hassan Rohani dans un discours à la télévision.

Sans nommer Bahreïn ni les Émirats arabes unis, il s’en est pris dans son discours à “certains États de la région” dont “les dirigeants ne comprennent rien à la religion et ignorent leur dette […] à l’égard de la nation palestinienne”.

Depuis la “révolution islamique” de 1979, l’Iran ne manque jamais une occasion de rappeler son attachement à la défense de la “cause palestinienne“, mais le discours officiel était, surtout ces derniers temps, moins allusif et plus direct.

Il y a deux semaines, le “Guide Suprême” iranien Ali Khamenei avait par exemple accusé nommément les Émirats d’avoir “trahi le monde musulman […] les nations arabes, les pays de la région et la Palestine” en acceptant de normaliser leurs relations avec Israël.

Et pas plus tard que samedi dernier, le ministère iranien des Affaires étrangères avait accusé la monarchie de Bahreïn d’être désormais “complices des crimes du régime sioniste”.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici