Et ça continue! Un cousin d’Adama Traoré se noie en fuyant la police

Assa Traoré / Photo: Wikimedia Commons
Assa Traoré / Photo: Wikimedia Commons

Décidément, dans la famille Traoré, les relations avec la police sont compliquées. Après les innombrables affaires judiciaires liées à ce clan, ou à ce gang, voici la noyade du cousin d’Adama. Un drame de plus dans une série qui semble ne jamais vouloir finir.

Paix à son âme, bien entendu. Mais tout de même… C’est en tentant de fuir la police après avoir été pris en train de voler une moto que ce cousin s’est stupidement noyé dans la Seine. Il a payé très cher le prix de son larcin.

Alors, cette fois, bavure policière? En aucun cas. Les faits sont formels: le proche d’Adama est mort bêtement, par mentalité criminelle, et par lâcheté face aux conséquences de ses actes.

“Tout commence la veille, vers 23h, square des Montferrands, à Marly-le-Roi, lorsqu’un riverain surprend des individus en en train de charger une moto dans leur fourgon. Il prévient la police. Arrivés sur place, les policiers de la brigade anti-criminalité repèrent le groupe au Port-Marly”, raconte Paris Match. Et là, les vrais ennuis commencent.

“Le conducteur de la camionnette blanche remplie de deux motos volées est pris en chasse. Il s’arrête route de Versailles et s’enfuit à pied sur la passerelle qui mène à l’île de la Loge, un site sans issue. Après quelques minutes, le suspect est repéré par les forces de l’ordre près des locaux d’Emmaüs.” Si le cousin était raisonnable, il se laisserait capturer, et écoperait d’une peine de prison avec sursis. Mais, chez les Traoré, on n’est pas raisonnable.

“Pour échapper à son interpellation, l’homme décide de se jeter dans la Seine. Épuisé, il fait demi-tour mais finit par couler. Un policier se jette alors à l’eau pour lui porter secours. Avec l’aide d’un collègue, il parvient à le remonter sur la berge. L’homme est inconscient. Les policiers procèdent à un massage cardiaque. Les pompiers et le Samu tente de le ranimer, mais sans succès. L’homme est décédé.” Voilà comment on meurt bêtement par envie de niquer la police.

Évidemment, on les connaît par cœur: le clan Traoré nie cette version. “Nous on sait qu’il ne s’est pas noyé. On sait que ça ne s’est pas passé comme ça. On connait les procédés de la police”, affirme leur compte Facebook. C’est la séquence habituelle, “Faisons-nous passer pour des victimes, personne ne saura qu’on est des criminels.”

Sauf que tout le monde sait. Tout le monde a compris. Les Traoré sont des champions de France non seulement de la délinquance, mais également du mensonge, du cynisme et de la pleurnicherie. Combien de crimes devront-ils encore commettre, avant que la République leur claque le museau une bonne fois pour toutes?

Source: Paris Match

2 Commentaires

  1. Renvoyer toute cette famille de merde au Mali,point barre! C’est des parasites improductifs qui coûtent cher à la communauté!

  2. Il y a des familles maudites, demandez aux Capétiens et à Maurice Druon.

    En attendant, champagne! La nuit promet d’être belle…

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici