Dans une cité sensible de Seine-Saint-Denis, deux “jeunes” tués par balles, un troisième grièvement blessé

Hier soir, vers minuit, dans des circonstances pour l’heure inconnues, une fusillade a éclaté dans une cité sensible de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Deux “jeunes” de 17 et 25 ans ont été abattus. Un troisième individu a été grièvement blessé mais ses jours ne sont pas en danger. Au moins une des victimes était défavorablement connue de la justice.

Il était près de minuit, lundi 14 septembre quand la police et les secours ont été appelés par des riverains ayant entendu des coups de feu dans la cité Soubise, haut-lieu du trafic de stupéfiants du quartier sensible du Vieux-Saint-Ouen, à Saint-Ouen.

À leur arrivée en premier sur les lieux, les fonctionnaires de la BAC ont constaté la présence de trois victimes au sol, atteintes chacune par au moins un projectile. Deux d’entre elles, des “jeunes” de 17 et 25 ans, étaient mortes et les secours n’ont rien pu faire pour elles.

La troisième victime, un autre “jeune”, âgé de 16 ans, était grièvement blessée et a été hospitalisée en urgence absolue. Malgré la gravité de ses blessures, son pronostic vital n’était pas engagé.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour homicide et tentative d’homicide et ce sont les fonctionnaires de la brigade criminelle qui sont en charge des investigations. D’après les premiers éléments, il pourrait s’agir d’une rixe entre bandes ayant dégénéré en fusillade.

De source policière, au moins une des victimes était déjà défavorablement connue de la justice. Douze autres “jeunes”, qui étaient présents sur les lieux du crime à l’arrivée des forces de l’ordre, ont été interpellés et placés en garde à vue. Leurs auditions permettrons peut-être de préciser les circonstances de ce drame.

Source: 20 Minutes/ RTL/ Actu Seine-Saint-Denis

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne crois pas à la thèse de l’accident. C’est certainement encore la phôte à la pôlisse, des violences paulissières!

    Vite, allons caillasser quelques commissariats, casser des vitrines et brûler quelques dizaines de voitures pour “obtenir justice” pour Adama!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici