Un Montpelliérain de 24 ans poignardé par deux “jeunes” clandestins pour sa chaîne en or

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, un jeune homme de 24 ans a été violemment agressés par deux “jeunes” qui lui ont arraché sa chaîne en or dans le centre-ville de Montpellier. La victime, qui a voulu résister, a été poignardée à quatre reprises et a dû être hospitalisée. Ses agresseurs, qui pourraient être des clandestins “mineurs non accompagnés” sont en fuite et activement recherchés.

Il était près de 4h du matin, samedi 12 septembre, et un jeune habitant de Montpellier, âgé de 24 ans, regagnait à pied son domicile lorsqu’il a été abordé par deux “jeunes” dans une rue de l’Écusson, le centre historique de la ville.

Sous le prétexte de lui demander une cigarette, les deux individus, qui semblaient mineurs, se sont approchés de lui puis, soudainement, se sont saisi de la chaîne en or qu’il portait autour du cou et l’ont violemment arrachée.

Mais la victime a tenté de résister pour récupérer son bien. C’est alors que ses agresseurs lui ont porté quatre coups d’arme blanche et ont pris la fuite, abandonnant le jeune homme dans une mare de sang.

Alertés par des riverains, les secours ont pris en charge la victime qui présentait des plaies à l’abdomen, au dos et sur les bras. Aucun organe vital n’a, par chance, était touché mais le jeune homme a dû être hospitalisé. On ne connait pas le nombre de jours d’ITT qui lui ont été attribués.

Le parquet de Montpellier a ouvert une enquête sur cette grave agression et ce sont les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault qui mènent les investigations pour en retrouver les auteurs.

D’après les premiers éléments dont disposent les enquêteurs, notamment des images de vidéosurveillance, il pourrait s’agir de deux immigrés clandestins, connus comme”mineurs non accompagnés”.

Source: Métropolitain

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici