Est-il le prochain Prix Nobel? Trump impose la paix au Proche-Orient

Image d'illustration / Photo: NeedPix
Image d'illustration / Photo: NeedPix

Donald Trump est nominé pour le prochain Prix Nobel de la Paix. Mais contrairement à Obama, dont on n’a toujours pas compris pourquoi il a été primé, le Président américain a des arguments à faire valoir.

Et le plus important d’entre tous est la manière dont il rétablit la paix au Proche-Orient: forcer Israël et les pays arabes à signer des traités de paix, pays par pays.

Quel est le but de la manœuvre? Isoler les deux ennemis jurés des États-Unis dans la région: les terroristes pro-Palestine d’un côté, et l’Iran de l’autre côté.

En un mois, Donald Trump a réussi un exploit majeur: les Émirats Arabes Unis et le Bahrein ont accepté de faire la paix avec Tel-Aviv. Ce qui démontre que c’est tout à fait possible. Et ce qui prouve par a+b la mauvaise volonté des Palestiniens et de l’Iran: s’ils sont en conflit permanent avec Israël, c’est de leur faute, par barbarie et par cynisme.

Trump annonce ainsi sur Twitter: “URGENT: Donald Trump a négocié un accord pour établir des relations diplomatiques complètes entre Bahreïn et Israël ! Il y a eu deux accords de paix avec Israël au cours des 72 dernières années. C’est maintenant le deuxième accord en un mois.”

Trump est fier d’avoir mis autant de traités de paix en un mois que ses prédécesseurs en 72 ans. Sortez votre calculette: la paix se construit 864 plus vite qu’avant lui. Ça mérite bien d’être en pole position pour le Prix Nobel. Même et surtout si une telle perspective fait hurler de rage la gauche mondiale, la Palestine et l’Iran.

Source: Twitter

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici