Une puce dans votre poubelle pour vous taxer selon le poids de vos déchets?

Image d'illustration/Flickr
Image d'illustration/Flickr

Aujourd’hui, on produit en moyenne, en France, 354 kg de déchets par an, par habitant. La Macronie veut réduire ce poids de 5,6% d’ici 2025. Selon le gouvernement, cet objectif sera atteint si toutes les communes passent à la taxation des ordures selon le poids.

La taxe d’ordures ménagères, la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) telle qu’elle est appliquée actuellement, est liée au logement occupé, à la valeur locative et à la taille. La Macronie veut désormais fliquer votre poubelle pour vous taxer en fonction de ce que vous jetterez.

Cette façon de taxer s’inscrit dans l’optique de la loi contre la gaspillage alimentaire et pour l’économie circulaire, qui prétexte l’objectif de baisser de 15% les déchets ménagers par habitant d’ici à 2030.

Pour appliquer cette taxe, les containers ou les bacs devront donc être équipés de puces. Ou encore de donner des badges aux ménages dans les immeubles pour accéder au local de poubelles. Autrement dit, un policier derrière chaque poubelle, pour vérifier non seulement que vous triez bien, mais en plus que vous ne jetez pas trop.

La chasse ouverte aux déchets ménagers n’est rien d’autre que la chasse à la libre consommation des ménages qui, une fois leur labeur accompli, pensaient pouvoir jouir librement du peu d’argent que l’État ne leur avait pas piqué.

Mais il n’en n’est rien, au lieu de s’évertuer à mieux trier les déchets, le gouvernement nous oblige par la matraque fiscale à les réduire. Nous oblige donc à réduire notre consommation, autrement dit nous oblige à manger moins tout en devant travailler plus pour survivre. Le goulag n’est plus très loin…

Source: Epoch Times

1 COMMENTAIRE

  1. C’est comme ça en Belgique dans certaines communes,dont la mienne. Et penser qu’on consomme moins est une erreur,on consomme autrement en produisant le moins de déchets possible et en triant. On ne vit pas plus mal pour la cause! Le problème est que les gens les moins favorisés jetteront leurs déchets dans la nature parce qu’ils ne sont pas toujours éduqués pour comprendre que plus ils mettront dans leurs containers et plus ils devront payer!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici