Psychose! Dans la région Paca, Renaud Muselier veut fermer les plages à 20h et interdire les fêtes de mariage

Photo: Wikipedia

Invité ce matin du Grand jury RTL, le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, a réclamé ce matin de fermer les plages et les parcs à 20h et d’interdire les fêtes de mariage à Marseille et dans toute sa région, face à la “recrudescence” alléguée de l’épidémie du virus chinois.

Le soir, après le boulot, sur la plage, dans les parcs, comme il n’y a pas de police aujourd’hui, tout le monde fait un peu n’importe quoi. Donc, il faut fermer à 20h plages et parcs, a-t-il avancé pour tenter de se justifier…

Tout le monde fait un peu n’importe quoi“? Cette prétendue justification d’une mesure autoritaire est un des plus remarquables mélanges de généralisation abusive et d’imprécision dans la dénonciation qu’on ait pu lire depuis longtemps dans les propos de nos politiques. Elle est indigne d’un élu de la République.

Et “comme il n’y a pas de police aujourd’hui” ne vaut pas mieux: Cela sous-entendrait-il que, s’il y avait des policiers en permanence sur les plages et dans les parcs, tout le monde serait raisonnable ? Ou que personne ne ferait rien ?

L’élu s’attaque ensuite aux mariages, sous un prétexte tout aussi sidérant: Il faut interdire les fêtes de mariage. Vous vous mariez, mais vous ne faites pas la fête derrière, vous attendez. Parce que vous vous embrassez tout le temps dans les mariages.

Les Français sont pourtant inondés depuis des mois de messages étatiques leur recommandant d’éviter de “se faire la bise”, mais ce président de région les juge sans doute incapables de s’y conformer…

Et ce n’est pas fini: Renaud Muselier souhaite également rendre obligatoire le vaccin contre la grippe pour les plus de 65 ans et le personnel soignant, pour ne pas ajouter des cas de grippe à la Covid…

FL24 vous en parlait déjà il y a quelques jours: C’est la théorie du “twindémics“, importée des États-Unis, très en vogue parmi les médecins et politiciens désireux de semer la peur au sein de la population, afin de justifier des mesures liberticides.

Dans son discours de vendredi sur la dégradation manifeste de l’épidémie de Covid-19, Jean Castex avait notamment cité le cas de Marseille et demandé aux préfets concernés de proposer d’ici lundi, et après avoir mené les concertations locales nécessaires, de nouvelles mesures complémentaires.

Renaud Muselier se jette donc sur cette occasion de se prendre une posture pseudo-vertueuse et responsable pour restreindre les libertés déjà sévèrement entamées de ses administrés.

On va voir ce que le préfet va proposer au Premier ministre. C’est ma proposition auprès du préfet. Je pense que ce sont des mesures strictes, fermes, mais de bon sens, a-t-il donc conclu.

Source: Ouest-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici