Le maire socialo de Rouen veut remplacer une statue de Napoléon par celle de… Gisèle Halimi

Photo: DR

Une statue équestre de Napoléon est installée depuis 155 ans devant la mairie de Rouen, place du Général-de-Gaulle. Elle est partie en restauration cet été. Et Nicolas Mayer-Rossignol, le nouveau maire socialiste, veut en profiter pour s’en débarrasser…

Son projet: Déplacer la statue ailleurs et la remplacer par, selon l’expression de cet élu, “une figure féminine” car, selon lui, “La question de l’égalité femmes/hommes est centrale et doit se traduire dans les actes”, demandant au passage “Pourquoi 97% des noms de rues et des statues dans l’espace public en France sont-ils ceux d’hommes ?”

J’assume la dimension symbolique forte de cette proposition. Il serait formidable que Rouen soit la première ville de France à accueillir, place de la Mairie, une statue ou une œuvre d’art dédiée à Gisèle Halimi, figure de la lutte pour les droits des Femmes. Le débat est ouvert!“, a-t-il déclaré.

La statue en question, œuvre de l’artiste Vital Dubray, avait été fondue en 1865 avec le bronze de canons pris à l’ennemi à la bataille d’Austerlitz. Si le vœu du maire se réalise, elle serait déplacée ailleurs à Rouen, peut-être en bord de Seine, voire sur une île en son centre.

Sans surprise, la proposition a reçu le soutien de nombre d’autres gauchistes, tandis que  les élus RN s’insurgent contre le “déboulonnage de nos personnages historiques”, qu’ils considèrent comme”une insulte à l’histoire”. Une “consultation” est censée être organisée sous peu.

Source: France 3, Paris-Normandie

2 Commentaires

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici