Pas de sapin de Noël cette année! Le maire de Bordeaux est antichrétien

Image d'illustration/Gettyimages
Image d'illustration/Gettyimages

Petit à petit, on découvre le vrai visage des nouveaux maires écologistes. Et c’est tout bonnement effarant: bien plus idéologiséss que leurs confrères socialistes ou macroniens, ces élus d’un nouveau type veulent détruire le mode de vie occidental.

Hier, c’était le maire écolo de Lyon qui vomissait le Tour de France. Il affichait également son anti-catholicisme, ou son pro-islamisme. Aujourd’hui, c’est celui de Bordeaux, qui saccage la tradition des sapins de Noël.

Pendant de sa conférence de presse de rentrée, le maire EELV Pierre Hurmic, a annoncé que ses administrés seront désormais privés de “l’arbre mort de Noël de la place Pey-Berland”, un conifère gigantesque que les Bordelais avaient coutume d’admirer pendant les Fêtes: “Nous ne mettrons pas des arbres morts sur les places de la ville, notamment sur la place Pey-Berland. Vous gardez le souvenir de cet arbre mort qu’on faisait venir tous les ans. Ce n’est pas du tout notre conception de la végétalisation.”

“En ce qui concerne les outils réglementaires, fin 2020, nous adopterons ce que l’on appelle la charte des droits de l’arbre, qui est un règlement de protection des arbres”, a-t-il précisé.

On avait déjà vu des maires de France annuler leurs sapins municipaux de Noël en prétextant la sacro-sainte laïcité. Mais là, Pierre Hurmic dépasse toutes les limites connues: ils ose prétendre que le sapin est annulé par la Mairie de Bordeaux… parce qu’il est mort! Et doit-on s’interdire tout usage du bois pour la même raison?

Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes et préposé à l’indignation de droite, a répondu: “Les pseudos-écolos s’en prennent désormais à l’arbre de Noël.” Difficile de faire plus mou.

Une réaction un peu plus vive est venue de… Manuel Valls. On le croyait carbonisé politiquement et enterré médiatiquement, mais il a sauté sur Twitter pour rappeler son existence aux Français.

https://twitter.com/manuelvalls/status/1304337000271667201?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1304337000271667201%7Ctwgr%5Eshare_0&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Fpolitique%2Fbordeaux-le-maire-eelv-ne-veut-pas-de-sapins-de-noel-des-arbres-morts-sur-les-places-de-la-ville-11-09-2020-8382834.php

Devant la colère des internautes, Hurmic a fini par prendre peur et par esquisser un petit pas en arrière… mais personne ne sait dans quelle direction.

Source: Twitter

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici