Les spectateurs boycottent Netflix à cause d’un film qui sexualise les petites filles

PédoNetflix? / Photo: Allociné
PédoNetflix? / Photo: Allociné

Les réactions négatives contre le film français “Mignonnes” continue de s’intensifier, les opposants demandant maintenant de boycotter Netflix en réponse à la sexualisation des enfants présenté dans le film.

C’est incroyable qu’ils aient sorti “Mignonnes”. La pornographie enfantine est donc acceptable maintenant Netflix? Levez la main si vous pensez que c’est dégoûtant“, a écrit un utilisateur de Twitter, en utilisant le hashtag #CancelNetflix.

La campagne sur les réseaux sociaux contre le géant du streaming fait suite à la publication en août d’une bande-annonce et d’une affiche très critiquées. On y voit de très jeunes filles, même pas des ados, dans des positions sexuellement ambigües, dont des danseuses qui twerkent.

L’indignation sur les réseaux sociaux continue à se répandre malgré la déclaration de Netflix disant “nous sommes profondément désolés pour l’image inapproprié que nous avons utilisé” pour promouvoir le film.

Netflix est à l’aise avec cette déclaration. Beaucoup de gens vont le défendre. C’est là que se trouve notre culture“, a tweeté un critique mercredi en même temps qu’un extrait du film.

Beaucoup accusent Netflix d’avoir utilisé exprès la sexualité de très jeunes actrices pour la promotion du film par le scandale.

Amy, onze ans, commence à se rebeller contre les traditions de sa famille conservatrice lorsqu’elle devient fascinée par une équipe de danse libre“, peut-on lire dans la description actuelle de Netflix.

Le résumé original, par contre, était apparemment beaucoup plus salace et disait: “Amy, 11 ans, devient fascinée par une équipe de danseuses qui se trémoussent. Espérant les rejoindre, elle commence à explorer sa féminité, défiant les traditions de sa famille“.

À ce jour, plus de 598 000 personnes ont signé une pétition sur change.org intitulée “Annulez votre abonnement à Netflix”, accusant le film d’exploiter les enfants, de montrer des filles mineures “habillées de façon provocante, dansant sexuellement” sans être classé “réservé aux adultes”.

Le film “Mignonnes” a été écrit et réalisé par Maïmouna Doucouré, une franco-sénégalaise et financé largement avec l’argent du contribuable français.

Source: AP/ Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici