Exit la “théorie critique de la race”! Trump interdit les fumisteries marxistes et indigénistes dans l’administration

Image d'illustration/Shutterstock
Image d'illustration/Shutterstock

Le président Trump a rejeté les programmes de “formation à la diversité” dans l’ensemble de l’administration fédérale, les déclarant diviseurs et anti-américains.

La décision a été annoncée vendredi par le directeur du Bureau de la gestion et du budget, Russell Vought, qui a déclaré que les fumisteries se basant sur les théories néo-marxistes du “privilège blanc” ou de la “théorie critique de la race” seront virées de l’administration fédérale.

Le Président m’a demandé de veiller à ce que les agences fédérales cessent d’utiliser l’argent des contribuables pour financer ces séances de formation à la propagande anti-américaine qui sèment la discorde“, a-t-il écrit.

En effet, les ministères et agences du gouvernement américain ont dépensé des millions de dollars de l’argent des contribuables pour des sessions de “formation” où les employés du gouvernement sont endoctrinés dans la “théorie critique de la race” qui affirme la culpabilité innée de la race blanche.

Par exemple, les employés du gouvernement ont été obligés de suivre des formations où on leur dit que “pratiquement tous les Blancs contribuent au racisme” et où on leur impose de dire qu’ils “bénéficient du racisme“.

Nous ne pouvons accepter que nos employés reçoivent une formation qui cherche à saper nos valeurs fondamentales en tant qu’Américains et à diviser notre personnel“, poursuit la note du gouvernement Trump.

Selon le journaliste Christophe Rufo, qui a longtemps étudié la question, “la théorie critique de la race est une idéologie toxique, pseudo-scientifique et raciste qui s’empare de nos institutions publiques et qui sera utilisée comme arme contre le peuple américain.”

Cette décision intervient à un moment où les relations interraciales sont au cœur de la campagne présidentielle de 2020. Le mouvement subversif et marxiste Black Lives Matter surfe sur la vague de violentes émeutes dans tout le pays pour faire avancer ses projets révolutionnaires.

Un journaliste alerte! L’idéologie néo-marxiste infiltre le FBI avec “la théorie critique de la race”

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici