Un flic balance toute la vérité sur Facebook, et ça fait très mal

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR
Les policiers français sont tenus au devoir de réserve. Mais, de plus en plus, leurs conditions de travail sont devenues tellement intenables qu’ils craquent: ils parlent. Ils osent montrer la face cachée des choses, et prévenir leurs concitoyens que la situation du pays est bien pire que prévu.
Sous couvert d’anonymat, un policier français vient d’écrire son témoignage sur Facebook. Excédé, révolté, épuisé, désespéré, il lance un cri d’alarme que tous les Français devraient lire. C’est pourquoi FL24 vous le livre en intégralité, brut, sans commentaires, et sans corriger ses nombreuses fautes de français, qui en disent long sur la pauvreté de l’Éducation nationale et de la formation de nos forces de l’ordre.
Un texte à vif, brûlant, bouleversant. Monsieur l’agent, la parole est à vous.
“Je suis Gardien de la Paix (Police Nationale) et c’est super compliqué en ce moment pour nous, moralement en premier lieu puis physiquement en second (masque plus pare-balles, heures supplémentaires entre autres pour le physique) et c’est ordre/contre ordre tout le temps.”
“On a vraiment besoin du soutient de la part de notre population mais ça semble infaisable car l’état est contre bien sur, d’où notre réputation d’alcooliques, violent/barbare, fasciste, antisémite, raciste, illettré, QI de moule et j’en passe bien sur.”
“Cette façon de nous percevoir est clairement orchestré par l’état via les médias traditionnels depuis qu’ils ce sont rendu compte que ça leur servait un maximum de nous avoir comme tampon, quand ça merde, c’est notre faute, l’état nous montre du doigt et les Français foncent tête baissée dans ce piège de communication sans se poser de question aucune car c’est si simple de dire et de croire cette phrase magique: “c’est à cause de ces enculés de flics décérébrés”.”
“Bien sur que je ne colle pas de procès verbal pour non port du masque comme tous les fonctionnaires de ma brigade d’ailleurs nous sommes 30 et jusqu’à maintenant malgré les directives hiérarchiques nous en sommes à zéro PV pour non port du masque (c’est facile on a une excuse nous sommes tellement débordés par le nombre d’interventions 17 (Police Secours) que je ne vois pas quand on pourrait verbaliser et c’est très bien comme ça).”
“Mais lorsque nous sommes appelés par un “collabo” (heureusement le standard trie) qui dénonce d’autres citoyens crois moi on est vraiment dégoûtés car ça complique tout et notre vision de l’humanité se dégrade encore et encore.”
“Tu parles de suicides et c’est vrai, nous battons des records tous les ans ( cette année va être terrible dans ce domaine), c’est nous qui avons besoin d’aide. Mais personne ne s’en rend compte personne ne s’en soucis notre hiérarchie ne fait rien elle n’essaie même pas de comprendre ce qu’il se passe ( nous sommes devant les agriculteurs en % de décès), ha si… on va devoir passer deux heures seul devant un ordinateur avec un casque audio pour écouter des psychologues nous parler de suicide évidemment comme ça on ne pourra pas dire que rien n’a été fait par nos directeurs ou ministres ou autres énarques déconnecté de la réalité de la rue et vue que ça change tous les mois la haut, c’est une honte, pas de débat pas d’intervenant, un casque un pc et notre solitude. C’est triste.”😥“Je vais continuer à faire mon métier en conscience avec passion et surtout avec le maximum de discernement toujours, comme peut le faire un « éveillé », je suis rentré dans la Police pour aider les êtres humains et c’est ce que je fais, c’est ce que nous faisons pour la plupart, de mon point de vue au moins 90% des effectifs, car nous aimons les gens si non nous aurions changer de taf il y a longtemps, car le prix à payer pour être Policier en France est immense, mais vous ne pouvez pas vous rendre compte de toutes les implications sociales, psychologiques, physiques, etc … que ce métier nous impose.”
“Nous sommes à genoux on en peut plus, je suis dans une unité de Police Secours lorsque le 17 est composé c’est nous qui venons, imaginez ce à quoi nous sommes confrontés tous les jours on voit de la misère la violence et aussi surtout a des degrés que vous ne vous doutez même pas qui puissent exister sur le sol Français. Mais je crois que nous n’avons jamais eu autant besoin d’aide.”
“La Police Nationale sombre et les hauts gradés les hauts fonctionnaires ne s’en rendent pas compte ou ne veulent rien faire (peut être que le but est de passer a une Police privatisée?). Ou sont passés les Valeurs les Devoirs qui s’appliquent à tous les Français et même à tous les êtres humains ? ou sont passés les êtres humains pour qui le bien commun passait avant leur intérêt perso ? Je ne suis pas suicidaire et mes croyances sont à l’opposé total à cette pratique heureusement, mais je ne te cache pas que si ma mort devait arriver prématurément ou dans un avenir proche je ne le vivrais pas comme une chose négative.”
Voilà. Tout est dit: c’est pire que ce que vous pensiez. Un texte à partager sans modération, afin que les Français sachent ce qui se passe vraiment dans la tête de leurs policiers: ils ont, tout simplement, envie de mourir, et seuls les racailles, les mafieux, les terroristes, les pervers et les crétins s’en réjouiront.
Source: Facebook

 

2 Commentaires

  1. Je suis de tout cœur avec nos forces de l’ordre, qui sont censés protéger la Nation et les citoyens français malgré les bâton mis dans les roues par l’état (ce qui est normal car les gouvernements successifs n’ont fait que suivre les demandes des détenteurs de la dette nationale qui est privée – Maastricht) pour détruire l’état-nation.
    Néanmoins, les forces de l’ordre sont en parti responsables, je m’explique :
    Les forces de l’ordre prêtent serment de protéger la Nation et les citoyens français.
    Leurs ordres sont donnés par les préfets (fonction politisée) mais, doivent suivre les commandements de la fonction or :
    Art:432-1 du code civil stipule que “si un ordre contraire à la fonction est donné, il est du DROIT et du DEVOIR de chaque officier de déroger à cet ordre”
    Art:432-2 du code civil continue avec “l’officier référé devra procéder à l’arrestation et la mise en examen du référant”.
    Si l’on demande aux forces de l’ordre de faire quelque chose qui ne va pas dans le sens de la fonction (laisser certaines personnes tranquilles malgré un crime ou un délit, permettre certaines choses à certains mais “massacrer” les autres…), ils ont le droit de dire non, ils on le droit de se rebeller, ils ont le droit de protéger leur fonction et leur conscience.
    Personne n’est au dessus des lois.
    L’ensemble des lois régissant la Nation doit être conforme à l’ensemble des citoyens sans regard à la religion, au rang social ou à l’ethnie.
    Messieurs et mesdames les forces de l’ordre, vous êtes notre dernier rempart pour le bien de nos vies. Vous plus que personne connaissez l’orientation criminelle que prend notre pays, que ce soit de bas en haut. NOUS, français, financeur de NOTRE sécurité vous demandons de mettre un terme à cette folie supra-gouvernementale (OUI, notre pays n’est pas dirigé par des instances nationales). Tous les jours, les français/ses sont victimes de viols (défini par l’ONU en 2017 comme acte de guerre – quel est le pourcentage des immigrés dans ces faits, vous le savez, et cela devrait faire passer la France en état de guerre, nous guerroyons contre le mauvais virus), d’agressions gratuites (couteau, machette…), de vols…
    Il est temps de passer à l’acte car les ennemis le font, sous peine de voir notre culture, notre éducation, notre économie et tout ce qui fait notre Nation, partir en fumée (comme nos églises depuis des années, incendiées, pillées, saccagées…mais pas important tant qu’il ne s’agit pas de mosquées ou de synagogues)
    Un gouvernement qui ne travail pas au bien-être de ses citoyens commet un acte de haute trahison (ce que nous subissons depuis le premier président Rotschildien, Georges Pompidou).
    Nous reprenons notre pays avant la fin de l’armaggeddon Macron ou nous sommes tous fini, et là, ce ne sera plus la peine de pleurer parce que votre travail vous fait perdre votre santé, votre famille, vos amis et la confiance du peuple bleu/blanc/rouge.

    PS: n’oubliez pas que le nazisme n’a jamais été l’extrême droite mais l’extrême gauche allemande, le national socialisme, créé par ceux qui voulaient peupler leur colonies criminelles en Cisjordanie, à l’encontre les préceptes de la Torah, et financé par ceux ayant créé et financé ces colonies. Encore aujourd’hui, le nazisme agit mais a changé de nom et est devenu : les frères musulmans (se renseigner sur Husseini et ses rencontres avec Hitler, avec lequel il s’était lié d’amitié : https://www.google.fr/search?q=husseini+hitler&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjpnubGncvrAhURfBoKHW7tAQMQ_AUoAXoECAsQAw&biw=1280&bih=676 )
    Ceux derrière la création de ces horreurs doivent disparaitre pour notre bien, et Macron travaille pour eux.

    Un résistant prêt à prendre ses armes et à saigner pour son pays, sa famille et les véritables français.

  2. Je lis ce témoignage avec tristesse mais sans surprise. Quelle décadence !
    Je vous trouve bien sévère sur l’orthographe peu malmenée ici.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici