Le chanteur Akon pose la première pierre de sa ville au Sénégal pour un coût de 6 milliards de dollars

Le chanteur d'origine sénégalaise Akon/DR
Le chanteur d'origine sénégalaise Akon/DR

Le chanteur de R&B afro-américain Akon, âgé de 47 ans, a annoncé avoir commencé à bâtir “Akon City”, une ville moderne directement inspirée des bandes dessinés Marvel et de l’univers fictif où l’Afrique aurait atteint un niveau technologique élevé.

“Une de mes plus grandes motivations, c’est que quand je suis aux États-Unis, je rencontre beaucoup d’Afro-Américains qui ne comprennent pas vraiment leur culture. J’ai donc voulu construire une ville ou un projet comme celui-ci pour leur donner la motivation de venir voir d’où ils viennent”, a expliqué le chanteur d’origine sénégalaise.

Une démarche afro-centriste qui s’inscrit dans le mouvement de ses récentes déclarations appelant les Noirs aux États-Unis à “rentrer chez eux” en Afrique au lieu de se plaindre du racisme en Occident.

Akon a confessé que la comparaison avec le pays fictif Wakanda, de la BD Black Panther avait décuplé sa motivation. Pour un coût estimé à 6 milliards de dollars, la ville s’érigera dans le petit village de Mbodiène, sur les rives de l’Océan atlantique, à une centaine de kilomètres au sud de Dakar.

La ville comportera un casino, un stade multi-sports et un centre commercial, un autre des immeubles de logements et de bureaux, un troisième un “village des cultures africaines”, des restaurants et des chalets pour touristes. Mais aussi un hôpital général, un poste de police, un campus et des studios de cinéma, ainsi qu’un “pôle technologique”.

Akon n’est pas la seule célébrité à investir dans ce genre de projet afro-centriste. L’acteur britannique Idris Elba projette également de bâtir un complexe touristique écologique sur une île de la Sierra Leone, pays d’Afrique de l’Ouest d’où son père était originaire.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici