Poutine recrute dans notre armée? Un haut-gradé de l’armée française arrêté pour trahison

Vladimir Poutine/DR
Vladimir Poutine/DR

L’arrestation de cet officier de l’armée française remonte à une dizaine de jours. Selon les informations d’Europe 1 ce dimanche, ce haut gradé a été mis en examen pour trahison, à la solde de la Russie. La ministre des Armées, Florence Parly, a confirmé l’information au micro de la radio.

La trahison est d’autant plus grave que ce militaire, un lieutenant-colonel, est en poste auprès de l’OTAN — pas au siège de l’organisation, à Bruxelles—, mais sur une base militaire en Italie. Ce haut gradé est soupçonné d’avoir fourni des documents ultra-sensibles aux services secrets russes.

L’homme a été arrêté par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), alors qu’il s’apprêtait à repartir en Italie à la fin de ses vacances. Il a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé, à Paris.

La grand muette ne dit pas de quand date cette trahison, et si le déploiement de l’armée russe en Italie pendant le confinement y est lié. Lors de ce déploiement, le peu de personnel médical présent trahissait la véritable mission du Kremlin: la propagande, le recrutement d’espions, etc.

“Je peux confirmer qu’un officier supérieur est sous le coup d’une procédure judiciaire pour transmission ou atteinte à la sécurité. S’il est sous cette procédure, c’est parce que le ministère des armées a pris l’initiative de saisir le procureur de la République en enclenchant l’article 40”, a expliqué la ministre des Armées, Florence Parly.

Une situation particulièrement préoccupante qu’il faut ajouter à la trahison de deux espions français à la solde de la Chine. Le tropisme pro-russe flirtant avec la trahison se fait de plus en plus fort au sein de l’armée française, comme en témoigne le Cercle de réflexion interarmées.

Ce cercle regroupe d’anciens très haut gradés appelant ouvertement à la trahison de l’Occident au profit exclusif de la Russie, plongeant ainsi la France dans une extrême vulnérabilité, isolée de tous ses alliés. Une menace russe qui persiste au sein de l’armée.

Source: Europe 1, Capital

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici